Violence policière: La DGSN dément

DGSN: Des changements au sein des directions centrales

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement les informations relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux selon lesquelles la police aurait utilisé, samedi à Alger Centre, la force contre des manifestants.

« La DGSN dément catégoriquement les informations relayées par certains sites d’information et sur les réseaux sociaux selon lesquelles les services de la police auraient utilisé la force contre des manifestants », a indiqué dimanche un communiqué de la DGSN.

Selon la même source, « après avoir enregistré une marche non autorisée dans une rue à Alger lors de laquelle les manifestants ont occupé la voie publique, ce qui mené à l’obstruction totale du trafic routier et à la fermeture de certains locaux commerciaux, les services de police sont intervenus, conformément aux lois et réglementations en vigueur, pour maintenir l’ordre public, rouvrir la voie à la circulation et rétablir la quiétude parmi les citoyens ».

Cette opération a permis d’arrêter nombre de participants à cette marche non autorisée avant de relâcher, le même jour, la majorité d’entre eux, tandis que le reste des interpelés sera déféré devant la juridiction compétente ».

« Dans le cadre de ses engagements constitutionnels et soucieuse de la protection des personnes et des biens, la DGSN veillera à la sérénité et la sûreté publiques pour le bien-être du citoyen et du pays ».

SourceAPS
PARTAGER