Coronavirus : les résultats de l’utilisation de l’Hydroxy chloroquine pas avant 10 jours

contamination au variant du Covid-19: Délocalisation en vue du match CRB- Mamelodi Sundowns

Le membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) en Algérie, Dr Mohamed Bekkat Berkani a affirmé lundi que la réponse des patients à l’hydroxy chloroquine ne se manifeste qu’au bout de 10 jours, estimant qu’il était « trop tôt » d’annoncer les résultats au bout de 6 jours seulement de l’utilisation de ce traitement.

Dr. Bekkat Berkani également président du Conseil national de l’Ordre des médecins, a précisé qu’il était « trop tôt » pour le comité scientifique de suivi de se prononcer sur la réponse thérapeutique des patients bénéficiant de l’hydroxy chloroquine, dont les résultats ne se manifestent qu’au bout de 10 jours.

Le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière avait, rappelle-t-on, ordonné, il y a 6 jours, aux établissements hospitaliers accueillant les patients atteints du Covid-19, l’utilisation de l’hydroxy chloroquine qui a prouvé son efficacité dans le traitement des symptômes du virus dans les pays qui ont adopté ce protocole de traitement.

Dr. Bekkat Berkani a annoncé, par ailleurs, que le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus a décidé de la généralisation de la prescription du médicament «hydroxy chloroquine » pour tous les patients atteints du Covid-19 dans tous les services qui prennent en charge les malades, contrairement à ce qui a été décidé, une semaine auparavant, à savoir sa prescription pour les cas aigus seulement.

Le même expert a, d’autre part, exprimé son « soulagement » quant au stock nécessaire et suffisant en « hydroxy chloroquine » dont dispose la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH).