Le président Tebboune » je ne veux pas être glorifié ou sacralisé »

Covid-19 : Le président Tebboune met en place une cellule d'investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques

Dans un message posté sur son compte tweeter, le président de la république Abdelmadjid Tebboune a fait savoir qu’il ne veut ni être glorifié, ni sacralisé, mais soutenu pour relever le défi de l’édification d’une nouvelle république.

« J’ai instruit tous les responsables des départements ministériels et des institutions de l’Etat de cesser l’utilisation de l’expression «sur orientation et instruction du président de la République» note le président Tebboune ».

Et de préciser: «Quand j’ai ordonné de retirer le titre de «‘son excellence» (fakhama) le jour de mon investiture, je n’ai pas demandé à être sacralisé ou glorifié, mais juste à être fortement soutenu par tout le monde»,

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a confirmé lui-même avoir ordonné à toutes institutions et organismes de l’Etat de cesser d’user de la fameuse formule «sur orientation du président de la république».

 

PARTAGER