Covid-19: Comment bien réaliser un déconfinement?

Covid-19: Levée totale du confinement pour 19 wilayas et allègement des horaires pour 29 autres

 Pour répondre sur un plan épidémiologique à cette question il faut résoudre deux inconnues:

1-Quel est le taux actuel de l’immunité collective?

2.Le CoVid19 est -il résistant à la chaleur et l’humidité?

Les mesures d’allégement du confinement prises par le premier Ministre vont dans le bon sens : un déconfinement progressif va permettre une relance graduelle de l’économie.

1.Quel est le taux actuel de l’immunité collective en Algérie?

La population algérienne est de 43,9 millions d’habitants au 1er Janvier 2020 avec la répartition suivante :

-De 0 à 9ans 2200 pour 10.000 habitants

-De 11 à 19ans 1900 pour 10.000 habitants .

-De 20 à 49 ans:4400 pour 10.000 habitants .

-De 50à 64 ans :965 pour 10.000 habitants.

-De 65 à 84ans: 480 pour 10.000habitants

-85ans et plus: 55 pour 10.000habitants.

D‘aprés les récentes études de différents pays européens ( Suisse et Allemagne) les enfants atteints par une infection CoVid19 ne représentent que 0,4%des cas positifs et les jeunes de 10 à 19ans 2,6%des cas.

La population des moins de 20 ans qui représente 41%de la population algérienne auraient des risques d‘infection très faibles de l‘ordre d’environ 3%.

La population qui pourrait porter l’immunité collective est celle compris entre 20 et 49ans représente 44% de la population algérienne.

Quant à la population à grand risques elle serait de 5,35% de la population algérienne.

Si nous excluons la population à faible risque entre 0-19ans , la barrière physiologique que constituerait la tranche entre 20 et 59 ans serait vite active pour protéger nos seniors et tarir rapidement l’épidémie par la constitution d’un fort réservoir d’anticorps, utile aussi en cas de résurgence de l’épidémie.

2.Le CoVid19 est il résistant à la chaleur et l’humidité?

Les études portant sur ce sujet restent controversée,certaines stipulent que le virus n‘a montré aucun signe d’affaiblissement dans des conditions chaudes et humides, d‘autres affirment le contraire en se basant sur la grippe espagnole qui s’arrêta du jour au lendemain avec l’arrivée de l’été.

Enfin selon le Professeur Raoult les Coronavirus ont un cycle qui respectent l’écosystème et disparaissent l’été.