Ounoughi : L’ANEP ; n’est pas le père Noel

ANEP: Ounoughi met à nu la mafia de la pub

Invité par la radio algérienne, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la presse, le nouveau PDG de l’ANEP, Mohamed Larbi Ounoughi, que cette entité ne sera plus la vache à traire.

Interrogé au sujet de la situation des groupes médiatiques Ennahar et Temps d’Algérie, dont les patrons sont emprisonnés, le PDG de l’ANP, a fait savoir que ces deux groupes avaient bénéficié de sommes colossales en milliards, grâce à la publicité publique, sans que cela se répercute positivement sur les journalistes et employés. Il citera en cette occasion, la situation des employés du groupe Temps d’Algérie, sans salaires depuis huit mois.

Pour Larbi Ounoughi, l’Etat accorde la publicité publique pour améliorer les conditions socioprofessionnelles des employés et la gestion des entités et non acheter des biens immobiliers à Paris et Dubai, et autres capitales du monde.
Larbi Ounoughi, estime que l’ANEP, n’est pas le père Noel, elle ne détient que 65% du marché publicitaire en Algérie, et les entités sont appelées à  trouver d’autres sources de financement

Il annoncera en cette occasion, que des normes de distribution de la publicité sont en cours d’élaboration, seront présentées aux acteurs du secteur,et l’opération se déroulera en toute transparence.
Parmi les normes, la détention d’un registre de commerce, situation claire avec l’administration fiscale, la déclaration des employés au niveau de la CNAS, et la quantité imprimées quotidiennement pour chaque titre.

 

PARTAGER