OXY rejette l’offre de Total: une nouvelle défaite française en Algérie

Anadarko Algérie échappe à Total
Occidental Petroleum (OXY) a annoncé officiellement le rejet de l’offre du géant pétrolier français de l’achat des parts du groupe pétrolier américain Anadarko, en Algérie.

Sur ce plan, le gouvernement algérien s’est opposé fermement à cette opération, brandissant le droit de préemption de la Sonatrach concernant les actifs de possède Anadarko en Algérie, le 4 décembre 2019.
Le géant français avait conclu en mai 2019, à l’insu du gouvernement algérien un accord Avec Occidental Petroleum OXY un accord portant sur l’acquisition pour 8,8 milliards de dollars des actifs pétroliers et gaziers d’Anadarko en Afrique. Anadarko Afrique représente 1,2 milliards de barils de réserves de pétrole et de gaz.

L’acquisition d’Anadarko, la plus importante du groupe depuis vingt ans, aurait permis à Total de devenir un acteur majeur des hydrocarbures en Algérie.