Mohand Oussaid: les semeurs de la « Fitna » poursuivis par la justice

Le Consul du Maroc à Oran a quitté l’Algérie, son attitude a dépassé toutes les limites de la convenance

Selon le porte-parole de la présidence de la république, Belaid Mohand Oussaid, les semeurs de la « Fitna » devront repondre de leurs actes devant la justice.

« Il est impératif de respecter et de se soumettre à la loi, cer certaines personnes se sont habitués à ne pas la respecter » selon le porte-parole de la présidence, allusion faites aux personnes qui continuent de croire à l’impunité

 

PARTAGER