Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose:La nouvelle stratégie de la France macronienne contre l’Algérie

La France macronienne, indignée, par les algériens favorables à une rupture totale avec l'ancien colon

 

Par Djamal YALAOUI  

Avocat au barreau de Paris et Correspondant associé au barreau d’Oran

Cet article s’inscrit dans le prolongement du reportage de Mustapha Kessous « Algérie mon Amour » et du débat qui a suivi « Algérie, la révolution en marche ? ».

Cela s’est passé le mardi 26 mai à 20H55, pendant quasiment 2H00, et sur une chaine de télévision publique, en l’occurrence France 5.

Depuis cette émission qui s’intitule « le monde en face » (vaste programme, mon général !) mon cœur balance entre colère, révolte et nausée !

Pendant ces deux longues heures de programme, à une heure de grande écoute, je n’ai pas cessé de penser à Julian Assange(fondateur, rédacteur en chef et porte-parole de WikiLeaks) et  de son acolyte lanceur d’alerte Edward Snowden (ancien informaticien de la CIA). Les mots de Edward Snowden résonnaient, du fond de ma mémoire et venaient s’écraser sur les images TV qui défilaient devant mes yeux : « Vous ne réalisez pas à quel point il est difficile de dire la vérité dans un monde rempli de gens qui ne sont pas conscients de vivre dans le mensonge permanent » !

Je venais de réaliser cet état de fait : la vérité s’inscrit toujours en négatif des apparences.

Les gens qui s’informent, raisonnablement et sérieusement, savent parfaitement que le cœur du monde du 21ème siècle se situe, désormais,  sur le continent africain et en Asie du sud-est, d’une part, que les pays occidentaux ne se relèveront économiquement qu’en pillant et spoliant l’Afrique de ses richesses naturelles et de son capital humain, d’autre part(car pour le spirituel et le sociétal c’est fini, le cancer de la décadence est général et aucun traitement ne peut empêcher une mort annoncée…C’est juste une question de temps, le coma peut être plus ou moins long avant de passer à trépas !).

Vous en voulez une preuve, qui en dit plus que tous les longs discours, sur  «ce petit marquis qui est ce monsieur MICRON » : alors que les africains ne lui ont rien demandé et que la France est en totale faillite, il propose d’annuler la dette de l’Afrique !!!

Pourquoi cette proposition alors que personne ne lui a rien demandé ?Quelle est la contrepartie dissimulée pour ce spécialiste des yeux crevés et des mains arrachés aux Gilets Jaunes ? Vit- il au 19ème siècle ou à notre époque ?

Nos adversaires et ennemis ne se cachent plus et ne dissimulent même plus leurs néfastes intentions : c’est la fin des diplomaties et le retour au règne du plus fort !

Il est donc, désormais, dans l’intérêt supérieur de l’Algérie de mettre en œuvre une politique médiatique offensive voire agressive à l’égard de la France. A défaut, l’Algérie ramera à la verticale pour décoller, car nous savons par expérience que l’homme, le monde ne pardonne pas aux faibles.En effet, comment peut on sur une chaîne de TV publique, et donc sous l’autorité du système de « l’état macronien », oser mettre comme titre de débat « ALGERIE, LA REVOLUTION EN MARCHE ? »

La stricte analyse, mot à mot, de ce titre permet de démontrer l’étendue des ambitions nauséabondes de la « France macronienne » à l’égard de l’Algérie.

  • Révolution: est le titre d’un essai publié par Emmanuelle MACRON, le 24 novembre 2016, alors qu’il est candidat à l’élection présidentielle de 2017. Compte tenu du profil physique et psychologique de monsieur MACRON, il semble difficile de croire que c’est un révolutionnaire. Mais si par impossible, monsieur MACRON était un authentique révolutionnaire alors moi je suis un authentique pape qui s’ignore ! Il suffit de lire quelques critiques sur cet essai. Ainsi l’historien Gérard NOIRIEL qui a analysé ce qu’il qualifie de « livre-programme », relève : « J’ai été frappé de constater que les classes populaires n’y avaient quasi aucune place. Qu’un président chargé de représenter tout le peuple français puisse oublier à ce point les classes populaires en dit long sur une forme d’ethnocentrisme qui se retourne violemment contre lui. Ce n’est pas vraiment du mépris, c’est un aveuglement de classe ». Quand on fait un examen approfondi du langage de monsieur MACRON, à travers la sémantique, et quand on fait appel à l’étymologie (science de l’origine des mots) on est choqué !   Les postures  « macronienne » à l’égard du peuple français sont identiques à celles à l’égard des pays africains ! D’ailleurs, lors de ses voyages en Afrique (surtout dans les pays ou le franc CFA sévit encore alors que la France est passé à l’euro) il s’est comporté avec les chefs d’état de ces pays comme avec les Gilets Jaunes : méprisant et violent ! Mais l’Algérie n’est pas sous le joug du franc CFA et donc il fait cela à distance via les écrans de TV. Mais le message est clair, l’Algérie est plus que jamais dans l’œil du cyclope occidental.
  • LA Révolution : le titre du débat aurait pu être « Algérie : UNE révolution en marche ». le « LA » ici n’est pas seulement un pronom personnel féminin, c’est de la forme. Le « LA » est surtout un rappel de la révolution algérienne de 1954, qui selon eux, n’a jamais commencé ou alors elle s’est arrêtée en cours de route et n’a pas atteint son objectif, ou bien encore elle a tout simplement été confisquée par de nouveaux maitres, de nouveaux colons ! Le « LA » est très bref telle une publicité subliminale (message publicitaire qui, du fait de sa brièveté, ne peut être perçu que par l’inconscient). De surcroît, on peut ajouter au « sandwich révolutionnaire à la sauce macronienne » que le « LA » est aussi, d’une part, une note de musique qui renvoi à la locution Donner le LA : donner le ton à un autre musicien, à un orchestre, en faisant sonner le « LA » et, d’autre part, au sens figuré c’est donner le ton, crée un mouvement ou une mode…Par conséquent, il semblerait que monsieur MACRON ait la volonté de faire redémarrer le Hirak et aider tous les algériens, via les OGN et autres créations du néocolonialisme, pour une nouvelle guerre civile : tous les acteurs du reportage de Moustapha Kessous ont moins de 30 ans, et donc la décennie noire ils ne connaissent pas ; comme le reste de l’histoire de cette Algérie qu’ils prétendent aimer mais sans prendre le temps de connaître son histoire !
  • EN MARCHE : est le mouvement crée par Emmanuel MACRON pour les élections présidentielles de 2017. Comme ce monsieur a arrêté de grandir à compter du jour ou sa professeur de théâtre est devenue sa maitresse et qu’elle a quitté ses 3 enfants et son mari pour lui ; depuis il se prend pour un dieu (on l’appelle JUPITER) et son ego est sans limite. Le ridicule ne tuant pas, malheureusement, il n’a pas hésité a crée un parti qui a ses initiales (EM) ! Feux Michel AUDIARD aurait dit de lui  « Quand on mettra les cons sur orbite, toi t’auras pas fini de tourner » ! Le message d’Emmanuelle MACRON est limpide et sans réserve : mon mouvement est un modèle pour le Hirak et je vous soutien car nous avons les mêmes objectifs, nous voulons le même modèle sociétal : financiarisation de l’économie (gagner de l’argent en spéculant et une société fondée sur le crédit : 2 sujets en totale contradiction avec les principes de la religion musulmane !) et prise du pouvoir par les LGBTQ…sionistes !

Quel bel avenir est proposé au peuple algérien !

Ainsi par exemple on pourra mettre nos vieux parents ou nos anciens dans des EHPAD (maisons de retraites), qui sont juste des mouroirs pour ne pas dire des cimetières où ils sont maltraités et laissés à l’abandon. Des dizaines de scandales ont été dénoncé sur les réseaux sociaux…Selon les Docteurs Charbonnier et Rader « On achève nos personnes âgées en EHPAD par sédation au RIVOTRIL » : TUER plutôt que SOIGNER et ACCOMPAGNER. 

BIG PHARMA, les hôpitaux et les EHPAD pourraient féliciter tous les intervenants qui ont contribué, directement ou indirectement, au génocide contre l’humanité et même leur demander de reprendre, non pas un café ou un thé, mais une petite action en bourse ou une crypto monnaie…Pour la mise en bière du défunt !

Pour rappel, lors de son entrevue du 9 mai 2020 avec les responsables des organes de la presse algérienne, le Président Abdelmajid Tebboune avait précisé : « Si certains pays préfèrent l’économie à la vie des citoyens, nous faisons, nous, contrairement à eux, prévaloir la vie du citoyen sur l’économie, car la vie de l’algérien est au dessus de toutes les considérations »

C’est bien deux conceptions, deux manières d’appréhender le monde qui s’affrontent :

Les VRP ou les laquais du Nouvel Ordre Mondial ne croit ni en Dieu ni en l’Homme, ils ne croient qu’en eux puisqu’ils se prennent, désormais, pour des dieux avec leur Intelligence Artificielle et leur religion qui est devenue la science (mais sans conscience… et donc sans âme !). La Ripoublique  française administre de l’éducation sexuelle, dans les écoles, dès l’âge de 10 ans (CM1) mais si par extraordinaire aujourd’hui un musulman à l’audace de dire tout haut Allah au Akbar dans un lieu public, au mieux il finit en garde à vue avec une fiche S (terroriste) et au pire avec une balle logé dans le « cœur de sa foi ». Au siècle dernier, l’écrivain Marcel PAGNOL faisait dire à un des personnages dans « MARIUS » : « un arabe sale est un sale arabe » ! Aujourd’hui c’est bien pire, puisque le musulman est considéré comme un dangereux terroriste.
La France est devenue une forme de canard à qui on a coupé la tête et grâce à son système nerveux , elle continu de voler au ras du sol avant de s’échouer et mourir. Cette image explique pourquoi les occidentaux, en général, et la France, en particulier, ne font plus dans la dentelle…Finie la diplomatie !

Par ailleurs,  Juan Branco, avocat et activiste politique franco-espagnol, écrit dans son pamphlet « Crépuscule » que le clan Bouteflika était très lié au pouvoir français et que c’est dans ce cadre là que monsieur Macron est allé en Algérie, en décembre 2017, soit 6 mois après son élection pour remercier « la momie » et ses sbires d’avoir hautement contribué à son élections grâce aux bulletins de vote des algériens de France et aussi en participant au financement de sa campagne pour plusieurs millions d’euros.

Au royaume de la macronie, ils savent depuis l’élection du Président TEBBOUNE, que les portes de la corruption sont, désormais, les prisons où croupissent toutes ces ordures !

C’est pourquoi, la France espère tenir son rang, du siècle dernier, en vomissant sur l’Algérie mais qu’elle ne s’avise pas de rentrer en conflit avec les algériens, du monde entier !  Elle risque de le regretter, amèrement !

La France sans son arsenal nucléaire ne serait même pas une puissance régionale 

Plus d’un demi siècle après l’indépendance de l’Algérie, les autorités françaises n’ont toujours pas réussi à faire leur deuil de l’Algérie française. Les symptômes, de ce trouble obsessionnel du comportement, sont une haine viscérale à l’égard des algériens et un mépris envers l’Algérie.

Que leur haine acide les ronge jusqu’à leur dernier souffle. Pendant ce temps, nous tisseront le linceul de leur haine, en faisant de l’Algérie un pays phare du continent africain et dont les lumières porteront au delà de la côte nord de la Méditerranée.

Dans cette attente, les algériens au cœur libre saluent monsieur Macron, avec leur majeur.