Othmane Ariouat revient par le Grand Ecran

Athmane Ariouat, revient sur scène par ce fameux film"chroniques des années pub"

La censure sur le Film du célèbre comédien algérien Othmane Ariouat, « chroniques des années pub » de  Athmane Ariouet, a été levée, apprend-t-on. La levée de la censure marquera le retour d’un géant du cinéma algérien, victime de la marginalisation et de l’oubli durant près de deux décennies.
En 2017, l’ancien ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi avait annoncé la levée de la censure sur le film, mais c’était des mots en l’air à consommer.

Concernant le contenu du fim sujet de censure et de polémique, la star de « Carnaval Fi Dechra » indiquera dans un entretien à un journal national, que le film évoquera l’histoire d’un peuple qui obtiendra son indépendance après 132 ans de colonisation barbare et atroce. Le film évoque un peuple paisible qui aspire à profiter de ses richesses et qui soudain sombrera dans la violence et le mal incarnés par le personnage principal à savoir l’interprète principal Othmane Ariouat. Un mégalomane à la tête d’une horde sauvage. Des cavaliers vêtus de rouge obéissant au doigt et à l’œil aux ordres de celui qui a pour culte le cynisme et le machiavélisme. La violence engendre la violence. Le peuple finit par réagir et crier sa colère mettant le pays à feu et à sang.

Selon Othmane Ariouat le nom du  film était l’Arche Rouge, avant d’être remplacé par »chronique des années de la Pub », allusion à une   publicité mensongère imposé au peuple.

Pour rappel le film « Chronique des années de la PUB » est interprété aussi par Ahmed Benhassir, Youcef Meziani, Attalah, Laamri Kaouane, Belayachi Mahfoud et Doua Hayet.