Le directeur de l’hôpital de Bouira raconte son agression

Le directeur de l'hôpital de Bouira raconte son agression

Contrairement à ce qu’a été annoncé par certains médias et des comptes de réseaux sociaux,le directeur du Centre Hospitalier et Universitaire Mohamed Boudiaf de Bouira , est sorti indemne d’un traquenard dressé par une dizaine d’individus.

Dans un entretien téléphonique accordé à la radio algérienne, Djamel Boutemeur, affirme avoir fait l’objet de pression de la part des membres d’une famille , venus récupérer le corps de l’un des leurs décédé suite du Covid-19.

Le directeur de l’hôpital n’avait d’autres alternatives que de se jeter du deuxième étage, de son bureau de peur d’être agressé. Il affirme que ses agresseurs ne portaient pas de bavettes.

Une note pour protéger les corps médical et paramédical

Le Ministère de la Justice,  a adressé une instruction ce mardi à tous les Procureurs Généraux, une instruction pour  protéger les corps médical et paramédical, sujets ces derniers jours à des récurrentes agressions et atteintes physiques.
Le Ministre de la Justice Belkacem Zeghmati insiste sur la nécessité d’intrerpeller tout suspect lié  à des agressions vis à vis des corps médical edt paramédical.