Zitout, Boudraa, les tentacules du terrorisme international en Algérie

Zitout, Boudraa, les tentacules du terrorisme international en Algérie

Par M.Mehdi

Echouant à détourner le Hirak de son algérianité et son caractère pacifique, le mouvement Rachad liée à l’internationale islamiste et ses tentacules terroristes, lève le voile sur son vieux néo-projet du Califat pour l’Algérie. Tour à tour, les Dhina, Boudraa et Zitout nous révèle le plan machiavélique et diabolique, visant à démanteler l’Etat-Nation de l’Algérie, édifié après de longues années de combat, résistance et sacrifices.

Une fois, l’intronisation au-devant de la scène des employés-ongistes dit démocrates, présentés comme alternative au système en place, via ce qu’a été appelé les périodes de transition ou la Constituante.

Ce plan a été dépassé par l’élection présidentielle du 12 décembre 2019, qui assoit la stabilité des institutions de la république face à la menace de l’aventure de la transition, ce qui bien entendu n’arrange nullement les visées des plans de Rachad et les résidus du FIS dissous, et certaines factions séparatistes.

Face aux coups de boutoir de cette communion du peuple avec son ANP digne héritière de l’ALN, les exécutants des agendas des officines étrangères passent à une action plus musclée, en tentant de chuchoter sur la restitution des restes mortuaires des résistants à la colonisation en 1830, via une manifestation le 5 juillet, date de l’Indépendance à Paris, en vue de ternir l’Image de l’Algérie, 58 ans après mle recouvrement de son indépendance à l’égard du joug colonial

Les Zitout, Dhina nous livrent une piètre comédie préparée dans les laboratoires des services de renseignements turcs, et leurs alliés qataris, soutenus par les commanditaires du terrorisme international du Congrès d’El Oumma, dont est affilié Rachad et ses pions Zitout, Boudraa et Dhina, à travers cette arrestation provoquée d’Amir DZ, connu pour ses diatribes et diarrhées sur les réseaux sociaux et qui n’ont rien à avoir avec la politique, même si elle est opposée au système politique en place  à Alger.

Ce tapage médiatique sur cette ubuesque arrestation, annoncera la couleur à la mise en place d’un plan de violence, débuté par les déclarations du sinistre Reda Boudraa, qui annoncera, que la libération de la Libye, signe le début de la »libération » de l’Algérie, dans le cadre du plan du Califat, bien orchestré par les services américano-sionistes soutenus par le néo-ottoman, le président turc Tayep Recep Erdogan. Reda Boudraa ne s’arrêtera pas là, puisqu’il appelle les citoyens à prendre les armes

Le théoricien « Abou Mousaab le syrien »

Pour mieux éclairer l’opinion publique algérienne sur les visées du plan terroriste, dont les commanditaires avaient reconnu avoir perdu la première manche face au peuple algérien et sa communion avec son ANP, Algérie54, est allée remonter l’historique des faits, aidée par l’expert algérien des questions des organisations islamistes, le youtubeur Raffa.
Sur ce registre, il faut noter que toutes les recherches nous mènent au théoricien du terrorisme international « Abou Mousaab le syrien » auteur du livre « résumé de mon témoignage dur le djihad en Algérie », et aussi au livre » la recommandation stratégique » «  moudakira statejia » dont l’auteur serait un pseudo dénommé »Abdallah Benmohamed ».
Le théoricien du terrorisme international est le père spirituel de la pensée de Larbi Zitout, comme l’indiquent des vidéos de l’expert du terrorisme international, le youtubeur Rafaa, en bas de l’article.

Abou Mousaab le syrien serait le premier de la liste composée aussi du Chef du congrès d’El Oumma, El Matiri,Al Housseini, le financier des groupes terroristes du Front d’Al Nosra et Daesh en Syrie,ainsi que le chef terroriste Hassan Ahmed El Deqqa.

Références

 

https://archive.org/details/yousoufey10_gmail_20180623/page/n5/mode/2uphttps://www.youtube.com/watch?v=-UgqFr1CBJs&fbclid=IwAR02w52LoQCkk_mXhLK4uWFwqE_56y8mhAJM0uaG91dSxodmunhOyTq6HqU