Une instruction pour enregistrer les plaintes des citoyens et les envoyer à la présidence de la république

Des bureaucrates entravent la mise en œuvre du programme du président Tebboune

Une instruction du Premier Ministère vient d’être adressée aux walis et walis délégués de la république, pour ouvrir des registres de doléances au niveau de toutes les administrations locales en vue d’enregistrer les doléances et plaintes des citoyens

Le premier responsable de chaque administration est tenu par l’obligation de numéroter et parapher le registre, dont deux copies devraient être envoyées à la présidence de la république, chaque mois.

 

PARTAGER