Renault Algérie: les travailleurs,entre le  départ volontaire où le licenciement économique

Renault Algérie: les travailleurs,entre le  départ volontaire où le licenciement économique

Dans un communiqué placardé à l’entrée des ateliers , l’usine Renault Algérie, basé à Oued Tlelat, relevant de la wilaya d’Oran,annonce la mise en oeuvre de la procédure  de libération des travailleurs  tenus d’accepter , entre le  départ volontaire où le licenciement économique.

« Suite à la communication faite le 23 juillet 2020 pour débuter les formalités concernant le passage à une équipe, à partir du premier septembre, et suite à la non visibilité de la situation, l’entreprise donne  ses employés en CDI la possibilité de choisir entre une procédure de départ volontaire où une procédure  de licenciement économique, selon la réglementation qui se décline comme suit », lit-on dans ce  communiqué

« Pour le 1er choix , un départ volontaire, avec 1,5 mois de salaire pour une année de travail en CDI et le 2ème  choix, un licenciement économique avec trois mois de salaires pour les CDI », propose la société qui offre aussi « 50% en indemnités de chômage payées par la CNAC pour pour les CDI de plus de 3 ans(sous réserve des autres conditions d’acceptation du dossier de la CNAC. »

Renault Algérie estime par ailleurs que « si l’activité reprend avant le 1er septembre , la procédure de licenciement seront alors interrompue »