Palestine: 50 ans après la mort de Nasser et 20 ans après la 2ème Intifada

Palestine: 50 ans après la mort de Nasser et 20 ans après la 2ème Intifada

Le 28 septembre demeure une date sombre dans l’histoire de la résistance face à la colonisation sioniste. Le 28 septembre 1970, le monde arabe et du monde de libération des peuples se réveille avec la disparition du Zaim, le leader arabe le président égyptien Jamal Abdelnasser.

Le 28 septembre 2000, est la date de seconde Intifada, dans le sillage de la provocation manifeste du sanguinaire sioniste Ariel Sharon et sa prise d’assaut de l’esplanade de la Grande Mosquée d’Al Aqsa, pour « célébrer » ses massacres de Sabra et Chatila.

Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

Pour ne pas se verser dans le pessimisme béat, on dirait que la cause palestinienne vit les plus sombres heures de son combat pour la restitution des terres palestiniennes spoliées par l’Entité sioniste.
Le monde arabe est de plus en plus déchiré, et la trahison à bas prix et à grande échelle, favorisent cette tendance.
Aujourd’hui, la cause palestinienne vit à l’heure de l’estocade et la course-poursuite pour la normalisation avec l’ennemi par des régimes fantoches intéressés uniquement par la survie de leurs trônes.
En dépit de tous ces malheurs, la Palestine et sa juste cause peut éternellement compter sur les forces vives de la Nation arabe et des forces libres de ce monde qui échappent au contrôle de l’impérialisme et sionisme