Said Chanegriha: La parole revient au peuple algérien fier, qui saura comment construire l’Etat de droit

Said Chanegriha: La parole revient au peuple algérien fier, qui saura comment construire l'Etat de droit

Poursuivant les visites d’inspection aux différentes Régions Militaires, et parallèlement au lancement du programme de préparation au combat au titre de l’année 2020-2021, Monsieur le Général de Corps d’Armée Chanegriha Saïd, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, a effectué ce mercredi 21 octobre 2020, une visite de travail et d’inspection en 5e Région Militaire à Constantine.

Au début et après la cérémonie d’accueil,  le Général de Corps d’Armée Chanegriha  Saïd a observé à l’entrée du siège du Commandement de la Région, en compagnie du Général-Major Hambli Noureddine, Commandant de la 5e Région Militaire, un moment de recueillement à la mémoire du Chahid « Zighoud Youcef », dont le siège du Commandement de la Région porte le nom, et a déposé une gerbe de fleurs devant sa stèle commémorative, avant de réciter la Fatiha à sa mémoire et celle de nos valeureux Chouhada.

Au siège du Commandement de la Région,  le Général de Corps d’Armée a tenu une réunion d’orientation avec les cadres et les personnels de la Région, lors de laquelle il a adressé une allocution, suivie par visioconférence, par tous les personnels de la Région, où il a affirmé que le devoir des nationalistes dévoués aujourd’hui, et à leur tête l’Armée Nationale Populaire, est de contribuer de manière effective dans la réussite du référendum sur le projet de révision de la Constitution, afin d’atteindre le changement escompté:

« Le devoir de tous les nationalistes dévoués aujourd’hui, et à leur tête l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale, est de contribuer de manière effective à la réussite du référendum sur le projet de révision de la Constitution, afin d’atteindre le changement escompté. La parole revient désormais au peuple algérien fier, qui saura comment construire l’Etat de droit, où nul autre souverain que la loi, car il s’agit de l’Algérie, terre des millions de Chouhada, qui ont consenti ce qu’ils avaient de plus cher, afin que la patrie connaisse le sens réel de l’affranchissement et de l’indépendance totale, et ce en permettant à la volonté populaire dans son sens concret et correct de tracer les repères de l’avenir du pays en toute liberté et démocratie ».

Par la suite,  le Général de Corps d’Armée a présidé une réunion de travail, en présence des Directeurs Régionaux, des Responsables des Services de Sécurité et des Commandants des Secteurs Opérationnels, lors de laquelle il a suivi un exposé global présenté par le Commandant de la Région, portant sur la situation en territoire de Compétence. Monsieur le Général de Corps d’Armée à donné une série d’instructions et d’orientation qui concernent dans leur ensemble la nécessité de faire preuve davantage de vigilance et de prudence, tout en intensifiant les mesures et dispositions préventives afin de garantir le bon déroulement du prochain référendum sur le projet de révision de la Constitution.