Eric Zemmour : Une escroquerie idéologique, raciste et dangereusement belliciste

Eric Zemmour : Une escroquerie idéologique, raciste et dangereusement belliciste

En 1951 dans un entretien pour la revue « Caliban », Albert Camus souligne que « Tout ce qui dégrade la Culture raccourcit les chemins qui mènent à la servitude ». Toujours en 1951, dans « l’Homme révolté », Albert Camus faisait observer « Si l’Homme veut se faire Dieu, il s’arroge le droit de vie ou de mort sur les autres. Fabricant de cadavres, et de sous-hommes, il est sous-homme lui-même et non pas Dieu, mais serviteur ignoble de la mort ».

A l’aune de ces citations, on peut sérieusement considérer que les discours des « terroristes islamistes » et de de l’équipe de pyromanes de l’entreprise « Zemmour and CO » aient le même projet, le même but, le même objectif…La même cible !

Zemmour me rappelle une fable de Jean de la Fontaine dans laquelle une grenouille fascinée, hypnotisée par la taille d’un éléphant, vient boire près de lui et commence à gonfler petit à petit pour atteindre un tel volume qu’elle finit par exploser.

Je pense, raisonnablement, que le moment est venu de faire exploser cette « grenouille médiatique » et de procéder à « l’endiguement » du discours raciste, haineux des « vas t’en guerre », officiers d’une guerre sans ennemi identifié, siégeant dans le confort moelleux des plateaux TV d’où ils éructent des rafales de propos xénophobes ! Les Zemmour , Darmanin et les consorts de tout bord, sont toujours prompts  à hurler avec « les loups de gouttières » et à asséner le coup de pied de l’âne, opportuniste !

Les digues de l’Etat de droit cèdent de toutes parts et les murailles de la « Déclaration des Droits de l’Homme » se fissurent de tous les côtés, bref le régime républicain, vieux de 250 ans, vit probablement le dernier chapitre de son roman national.

 Les français du 19ème ou du 20ème siècle, ne sont plus ceux du 21ème siècle : le peuple français est dilué dans un espace européen incertain et un mondialisme mortifère qui lui tient de substitut low cost en contre-partie, soldée, de l’art de vivre à la française. La France est un pays en dépression, au sens médical du terme, et donc sa santé générale est fragile. Les hordes d’hyènes racistes, humant la fragilité française, est comme « L’occasion fait le larron !», ils crachent leur bille acide, en toute impunité. 

Le nouveau passe-temps de nos « communicants-courtisans de Basse-cour » c’est celui qui crachera le plus loin sur le musulman !

Le temps est venu de déchoir, monsieur Zemmour, de son piédestal idéologique et de son rôle de hideuse Pythie de Delphes. Occupons-nous de détrôner la pensée séditieuse du Voltaire de notre époque, troublée.

Zemmour : « écouter et faites ce que je dis »

Zemmour nous dit avec des accents de sincérité et une théâtralité indignée, que le viol est consubstantiel à l’Islam ! Osez cette contre-vérité, haineuse, n’est possible que si l’ont jouit d’une impunité institutionnelle. C’est chose, facilement, vérifiable si l’on s’intéresse à l’appel téléphonique compassionnel du Président Macron, suite à une prétendue agression verbale dans la rue, dont aurait été victime le prince de « sang républicain français », Zemmour.

Dans le droit fil de l’idéologie « zémmourienne », nouvelle Ligne Maginot  face au péril musulman, on essaie de faire croire que la religion musulmane serait violente ou encouragerait ou autoriserait le « terrorisme » ou la violence. Ces idées nauséabondes, semées aux quatre coins du territoire français, révèlent une authentique escroquerie intellectuelle, une malhonnêteté manifeste et assumée !

Pour Zemmour, l’ennemi public N°1 c’est l’Islam. Il est évidemment trop intelligent pour ne pas comprendre. Son but c’est la division de la France et le chaos généralisé !

Je trouve cela, totalement, surréaliste qu’un individu qui sème autant de haine, soit si peu attaqué. Serait-il le « Président-bis » de la République française de l’intérieur (BHL s’occupant de l’extérieur ?) ?

Je rappelle qu’il travaille à la division des français depuis plus de 10 ans. Avec accès « libre et illimité » à tous les plateaux TV et Radio. Ses débats sur France 2, chaîne publique, sont mêmes payés avec nos impôts pour nous diviser et mettre à mal notre paix sociale ainsi que celles de nos enfants. Je trouve ça dingue !!!

Si je savais qu’à force de mordre le chiffon rouge « Islam », Zemmour finirait par ne plus avoir de dents le moment venu, mon action se traduirait par mon profond mépris qui ne serait qu’une morgue indifférence.

Malheureusement, un des lieutenants de la « phalange zemmourienne » me rappelle qu’il ne faut pas prendre mes vœux pieux pour des réalités bibliques.

Alain Finkelkraut dans Le Figaro dit « Ils nous haîssent pour ce que nous sommes ». Monsieur Finkelkraut sait- il qui il est, lui-même ? Sauf erreur de ma part, il y a quelques décennies ce monsieur était dans le camp de ceux qu’on appelle les « islamo-gauchistes » et donc porteurs de valises des musulmans.

Quel est l’ennemi pour ces « gens-là » ? Les musulmans, oui, évidemment mais surtout et avant tout l’Islam. A partir de là, toute leur construction sémantique est d’édifier, d’accoler autour de la contraction « islamo », que des mots à consonance négatives. C’est pourquoi, le perroquet de bazar, Zemmour , fait défiler en boucle dans sa bouche, telle une gueule articulée mécaniquement, le vomissant « islamo-racaille », comme si on parlait des prêtres pédophiles de « catho-pédophiles » ou les escrocs franco-israeliens de « judéo-escrocs » ! Depuis le mot islam est cuisiné à toutes les sauces nauséabondes, en vogue. La mode est, désormais, à « l’islamo-réchauffement climatique, l’islamo-Covid, l’islamo-crise économique, l’islamo-gays…).

Les discours racistes de « ces gens-là » ne prospèrent que sur des islamo-mots, pensant définir des islamo-maux !

Le « zemmourisme » est ainsi bâti, pas de fondement et encore moins des fondations, que du faux et des slogans qui n’intéressent que ceux qui veulent bien les croire.La question qui me chatouille les neurones, à cet instant, c’est pourquoi ce terroriste tunisien de 21 ans a traversé la Méditerranée et l’Italie pour rejoindre la France et assassiné de manière aussi abject, trois pauvres chrétiens en prière et sans défense, alors que la religion chrétienne est elle-même souvent insultée et souillée par cet immonde torchon qu’est devenu Charlie Hebdo ? Ce crime ne profite ni aux musulmans ni aux chrétiens, à qui profite-t-il ? Les « terroristes islamistes » n’aiment pas les mécréants (non-croyants) et s’attaquent aux croyants, chercher l’erreur !

Je réitère ma question comme un cri dans le ciel sombre et bas de Paris : à qui profite le crime ?

L’affaire Charlie Hebdo, ses suites, ses conséquences, sont un cheval de Troie pour allumer la mèche de la guerre civile : croyants contre non croyants ou chrétiens contre musulmans ! Ils n’en n’ont rien à foutre, en réalité, de la liberté d’expression sinon, ceux qui en pâtissent en prison, qui sont harcelés fiscalement et financièrement, exilés, condamnés pour précisément atteinte à leur liberté d’expression intellectuelle, ne seraient pas autant honnis, mis au banc des accusés, pour avoir juste dit leur vérité ! 

L’Hebdo Charlie (ce n’est même pas un prénom français mais du franglais, sortie des poubelles d’un Mac Donald d’une banlieue fissurée de grisaille dépressive) n’en parle pas de la liberté d’expression en toute cohérence avec leur feuille de route qui va finir par les faire dérailler définitivement- dont ils nous martyrisent les oreilles du matin au soir : c’est leur liberté d’expression à eux. Notre conception de la liberté d’expression n’est pas un absolu pour nous, comme toute liberté humaine elle contient son humanité, dans ses limites. 

A défaut, elle deviendrait loi divine. Blasphémer ne devrait pas être un droit, mais juste une liberté naturelle qui rencontre ses limites dans le fait de blesser, d’insulter gratuitement des croyants uniquement pour le plaisir de sacrifier leur foi, que vous considérez comme une insulte pour votre intelligence ultra-rationnelle sur l’autel de vos mesquines vanités, égoîstes et dénuées de toute humanité. 

Mais c’est écrit dans l’ordre des choses de l’Histoire humaine, quelque soit les époques et les hommes, mais c’est une règle constante : « Ceux qui prêtent à cette ingénierie raciste finiront eux aussi sacrifiés par les maîtres du jeu, qui sont eux les vrais racistes : ils n’aiment pas plus la France et les français que ses immigrés. ».

Zemmour et consort le savent mieux que personne, que l’Islam n’a jamais été l’ennemi du christianisme, à la différence du judaisme avec le christianisme  d’ailleurs le concept de civilisation judéo-chrétienne est une vaste escroquerie, on devrait parler de civilisation helleno-chrétienne depuis des siècles en terre musulmane les chrétiens mangent de la viande de porc. Les Coptes, en Egypte, sont spécialisés dans l’élevage du cochon, ils ont leur kebab et leur broche avec la viande qu’ils consomment.

Zemmour  et sa bande de « d’escrocs pyromanes » oublie, volontairement, de se rappeler lui si nostalgique de l’Algérie française qu’en Turquie sous Kemal Attaturk  (franc-maçon et pro-occidental à minima) et le père du Shâh d’Iran (sanguinaire et contre l’Islam), ont persécuté toutes les femmes musulmanes ou pas, en leur interdisant de porter le foulard, alors qu’indépendamment de leur religion, elles souhaitaient juste de se couvrir les cheveux !

Toujours, selon « Notre ami le roi…Zemmour » bien assis sur son poney et droit dans ses bottes de nain, la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) serait l’aimant à immigré et l’assurance chômage serait la colle universelle à nivellement par le bas.

 ZEemmour considère que la CAF est le quatrième lieu saint de l’Islam et donc des arabo-musulmans de France ! Il assène et martèle tel un marteau piqueur d’un algérien de chantier que la CAF c’est le miracle de l’Etat providence français : tu sèmes des euros et tu récoltes des millions d’étrangers extra-européens. Il est vrai que les troupeaux migratoires en provenance du continent africain qui viennent s’y ravitailler en masse, ressemblent fortement aux peuples barbares du nord, venus pillés le royaume de France et exiger qu’on leur offre la Normandie en échange de la paix. Bref, les musulmans deviendront peut- être un jour des « sarraso-franciliens ».

Zemmour est un piètre peintre « impressionniste » de la société française du 21éme siècle ! Pourquoi, quand il évoque la CAF il ne parle que des extra-européens ? Evidemment, personne n’a parlé et donc entendu parlé de la fraude massive à la CAF, au Revenu Minimum d’Insertion (RMI) par des anglais venus en France pour acheter pour une bouchée de pain des maisons de campagne et les retaper pour vivre au crochet de la CAF, de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) pendant plus de 10 ans. Il est vrai que l’escroquerie est plus sophistiquée que celle des misérables migrants ou immigrés !

Monsieur le peintre de l’école impressionniste française, avant de dire j’ai achevé ma lamentable œuvre, pensez à regarder votre tableau dans sa globalité et non choisir et décrété ses bons et mauvais côtés !

Zemmour  : « n’écoutez pas mon silence il est trop chargé »

Puisque Zemmour  n’a aucune pudeur retenue à l’égard des musulmans, il mérite au regard de son honnêteté intellectuelle que l’on lui rende la monnaie de sa pièce, Allah nous donne injonction de rendre la monnaie : le musulman n’est pas un voleur, comme Ali  Baba !

Feindre de confondre la philosophie universaliste de l’Islam avec l’enseignement tribaliste du Talmud, est le privilège de la malveillance qui se sait hors d’atteinte !  

Zemmour est un lâche qui s’attaque aux faibles, non organisés. Jean Pierre Chevenement  ancien ministre de la Défense du Président Mitterand, qui lui a connu l’armée et la guerre a dit qu’en période de guerre, un homme comme Zemmour serait fusillé par son propre camp. Zemmour est un lâche dans un corps de lâche avec une tête de lâche !!

Sans aucune légitimité, il définit la francité avec zéro virilité (digne freluquet), alors qu’une gamine de 12 ans lui met une raclé dans un octogone (surface de combat fermée).

A cet instant, il convient de se souvenir que les ancêtres de Zemmour ont été accueillis et protégés par les Berbères. Le voilà, maintenant qu’i les hais. Il était, donc, chez lui en Algérie comme un chrétien berbère (CF. Saint Augustin le Berbère), même s’il ne pratiquait pas la religion dominante.

Zemmour c’est la sournoiserie incarnée ! Zemmour est d’origine algérienne et son nom n’est pas français. Alors, comment se fait-il qu’il soit français de naissance ? Il est français parce qu’il est juif. En effet, en 1870 le ministre de la justice, qui était juif, décréta que les algériens juifs seraient citoyens français.

 Le 24 octobre 1870, suite à la défaite de Napoléon III à Sedan face aux Prussiens, le décret Cremieux fût signé et promulgué dans l’ordre législatif français. Si Zemmour avait été musulman, il ne serait pas français, de naissance !

Ayant une mémoire sélective élevée à la ferme du Mont Gruyère, Zemmour nous enseigne, à nous « les musulmans incultes et ignorants », qu’ «  à Rome fait comme les Romains », traduction « zemmourienne » : on a tous des prénoms français, on est même tous baptisés, on a le frigo plein de charcutaille, on boit du vin, et nos ancêtres n’ont jamais existés, bref la « génération spontanée musulmane de France ». En fait, si on suit bien le raisonnement de Zemmour, un bon musulman se prénomme Noel, il mange du porc, boit du vin et fréquente les clubs échangistes comme vous (uniquement pour les clubs échangistes).

A cet instant, je pose une simple question : est-ce que les chrétiens ou les non-croyants fêtent l’Aid el Fitr ou el Kebir, notamment ? Evidemment que Non ! Mais le musulman doit fêter Noel, il faut aussi consommer. La société ultra-libérale ne perd aucune miette de bénéfice sur le malheur humain.

Zemmour a la mémoire qui vieillit mal, il a juste oublié de nous confesser quelques unes de ses vérités cachées : sacré cabotin, tu as oublié que tu venais du bled !

Pourquoi tant de pudeur à nous cacher, comme un cache sexe, ton véritable joli prénom. Le VRAI, LE REEL, LE PROFOND. En effet, son vrai prénom n’est pas éric, il se fait appeler Moise en privé ou Leon, Leon n’est autre que Judas traduit dans les pays européens. C’est dire que Zemmour a choisi  entre éric et Moise et il choisit son camp entre Jesus et Judas.

Zemmour s’appelle Moise mais il s’appelle Eric, il accepte de se conformer au prénom français dans les faits mais garde son « vrai » prénom pour lui, même. Il peut tout accepter en apparence mais ne rien accepter dans son cœur.

De même Zemmour est un acteur virulent de la « talmudisation de l’histoire de France » de l’écrivain Bainville ; Par exemple j’ai refermé le livre de Zemmour dès la première page quand-je n’ai donc pas jugé de poursuivre- l’épisode médiatique où il « parle » du roi Saint Louis tel un roi juif et oublie de nous narrer que le samedi devenu jour de congé-le mot « samedi » vient de sabbat- est respecté par tous les Goys (tous ce qui n’est pas juif) !

Au final, à quoi sert Zemmour ? Zemmour fait le boulot que lui ont assigné ses maîtres, d’en haut. Comme Fabius a dit à l’égard des terroristes du groupe du Front  d’El Nosra, qui massacrait en Syrie des musulmans innocents, par milliers, il fait de même que ces terroristes, du « bon travail » !

« Son bon boulot » c’est mettre en culture les graines et semences de la guerre civile entre musulmans et « petits blancs » et surtout pas entre croyants contre non-croyants. Zemmour est un « roi » médiatique borgne (comme Moshé Dayan ou Jean-Marie Le Pen ?) ; auprès de certains aveugles cognitifs. 

Le miroir réfléchissant de la « zemmourie » est que le français de souche « facho » a servi, donc, de seul bouc émissaire pour justifier l’importation massif d’immigrés. Changement de monde, avec l’arrivée de Macron, l’immigré djihadiste devient le bouc émissaire tandis que le français « facho » peut le rester tant qu’il se met sur « la gueule » avec l’immigré musulman.

Le français et l’immigré musulman (seule la « gueule » et le pédigrée d’origine compte, désormais). La dernière carte à jouer pour le pouvoir « macro-zemmourien » est la guerre civile. Aussi, sachez mes chers concitoyens franco-algériens et français que les décapitations et « attentats terroristes » vont se multiplier : Wait and see.

Le crédo « zemmourien est « Vous êtes avec nous, où vous êtes contre nous. ».

Le vieux principe bolchevique repris, paradoxalement, par le régime de la famille Bush. Ce principe « bushien » à qui l’on doit, sur le plan international, l’effondrement du multilatéralisme, la reprise de la guerre froide, les tensions militaires, la course à l’armement notamment nucléaire- le bilan de cette politique de confrontation à outrance est sans appel – Retour de la Russie en tant que grande puissance, affirmation de la Chine comme nouvelle superpuissance, échec cinglant dans la tentative de prise de contrôle du Moyen-Orient, érosion du leadership américain, jusqu’aux USA eux-mêmes qui du fait de la polarisation aigue de la vie politique, apparaissent comme une nation divisée, fracturée et donc affaiblie. Donc, pas sûr que ces tristes « Sires zemmouriens », qui souhaitent et veulent signer leurs sinistres exploits à l’échelle de la France, sortent gagnants de cette confrontation totale à laquelle ils aspirent tant !