Brahim Mouhouche : « les récentes pluies aideront à rattraper le retard de l’irrigation des terres agricoles »

Brahim Mouhouche : « les récentes pluies aideront à rattraper le retard de l’irrigation des terres agricoles »

« Les pluies sont les bienvenues, on espère que ça va durer un bon moment », a estimé Brahim Mouhouche, professeur d’hydraulique agricole à l’École nationale supérieure d’agronomie (ENSA).

Dans une déclaration à la chaine 3 ce dimanche, il se dit rassurant quant à la possibilité de rattraper la campagne agricole qui avait connu un retard dans la mise en place des cultures due au manque de pluies.  « Il n’est pas trop tard pour rattraper le retard de la campagne de mise en place des cultures, plus particulièrement, les grandes cultures. », a – t- il déclaré.

Le professeur a fait état de la situation agricole actuelle du pays, précise-t-il « on a perdu un mois à un mois et demi dans la campagne de mis en place de nos cultures, particulièrement nos grandes cultures ».

Toutefois, Brahim Mouhouche, s’est montré optimiste quant au rattrapage du retard en matière d’irrigation agricole, car avance-t-il, « s’il y a assez de pluies à partir de maintenant, il sera possible de rattraper une bonne partie du retard enregistré, surtout si la préparation du sol a déjà été mise en place, la mise en plasticulture, ça va rattraper pas mal de surfaces. »

L’année agricole n’est qu’à ses débuts, et elle est loin d’être terminée, mais en cas de pluviométrie insuffisante, les agriculteurs peuvent toujours recourir à l’irrigation complémentaire.