Un autre scandale dans les manuels scolaires: Qui veut assassiner la langue arabe?

Y’a-t-il un complot contre la langue d’Al Moutanabi en Algérie? Apparement oui, si on se réfère aux erreurs linguistiques introduites dans les manuels scolaires.
Des erreurs qui passent comme des lettres à la poste et qui nous renseigne sur les desseins de ceux qui dirigent le secteur de l’éducation nationale, et ceux qui veulent détruire la riche langue du Saint-Coran, par des mots étrangers ou des mots du dialecte local destinés à la « tuer ».

 

Aujourd’hui, un citoyen en colère contre le silence des pédagogues et ceux qui se sont autoproclamés défenseurs de la langue arabe, révèlera à Algérie54, l’existence d’un mot « tajmaat » intronisé dans le manuel scolaire de la langue arabe de la quatrième année  cycle primaire, dont la signification demeure inconnue, sauf pour le concepteur du manuel scolaire en question payé par le contribuable algérien