Said Chenegriha: la connaissance et de la maîtrise de la technologie, deux éléments importants pour la souveraineté de l’Algérie

objectif majeur de construire une armée puissante et moderne, qui maîtrise les technologies modernes et qui est en mesure de faire face à tous les défis

 Le  Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire a effectué ce mardi 1er décembre 2020, une visite de travail et d’inspection à la Base Centrale Logistique «Chahid Mohammed Saoudi», dit «Si Mustapha», à Béni-Merrad, en 1ère Région Militaire.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du suivi du degré d’exécution du plan de rénovation et de modernisation des matériels et moyens développés au niveau de cette grande base.

Après la cérémonie d’accueil,  le Général de Corps d’Armée, accompagné du Général-Major Sidane Ali, Commandant de la 1ère Région Militaire, et du Général-Major Seddiki Smaïl, Directeur central du matériel, a suivi un exposé présenté par le Commandant de la Base relatif à ses diverses activités, avant de rencontrer les cadres et personnels de la Base Centrale Logistique. A cette occasion, il a prononcé une allocution d’orientation à travers laquelle il a souligné la détermination du Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire à faire de cet établissement industriel pionnier une rampe de lancement réelle pour le développement d’une industrie militaire prometteuse, à même de promouvoir les capacités tactico-opérationnelles des unités du Corps de Bataille Terrestre :

«A l’occasion de la visite de travail et d’inspection que j’effectue à la Base Centrale Logistique, en 1ère Région Militaire, il me plait de me retrouver parmi vous, cadres et personnels militaires et civils et de vous assurer de la détermination du Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire à faire de cet établissement industriel pionnier, considéré comme un pôle industriel stratégique par excellence, au même titre que les autres établissements industriels, une rampe de lancement réelle pour le développement d’une industrie militaire prometteuse, à même de promouvoir les capacités tactico-opérationnelles des unités du Corps de Bataille Terrestre et ce, en avançant à pas fermes et étudiés vers la concrétisation des objectifs tracés, dans ce domaine, notamment en matière de rénovation et de modernisation des matériels militaires et de promotion du processus de soutien technique et logistique au niveau escompté. A ce titre, je tiens à vous saluer, mesdames et messieurs, pour votre abnégation au travail, pour vos efforts soutenus ayant permis d’atteindre ce niveau élevé, ainsi que pour la réalisation de ces importants exploits, en termes de rénovation et de développement, qui correspondent parfaitement aux aspirations du Haut Commandement, qui a pour objectif majeur de construire une armée puissante et moderne, qui maîtrise les technologies modernes et qui est en mesure de faire face à tous les défis».

Le Général de Corps d’Armée a souligné que, mu par sa conviction que le défi dans le monde d’aujourd’hui est celui de la connaissance et de la maîtrise de la technologie, et que ces deux éléments étaient importants pour la souveraineté des nations, le Haut Commandement a décidé de s’engager dans le développement de l’industrie militaire, en vue de satisfaire les besoins de l’Armée Nationale Populaire en produits logistiques et de soutien locaux, et de contribuer, par la même, à la relance de l’industrie nationale :

«En vue de la concrétisation de cette approche nationale perspicace et convaincus que nous sommes, que le défi dans le monde d’aujourd’hui est celui de la connaissance et de la maîtrise de la technologie, en ce sens que ces deux éléments sont importants pour la souveraineté des nations et constituent une condition essentielle pour la préservation de leur sécurité et de leur stabilité, nous nous sommes engagés dans le développement de l’industrie militaire, en vue de satisfaire les besoins de l’Armée Nationale Populaire en produits logistiques et de soutien locaux, et de contribuer, par la même, à relancer l’industrie nationale et favoriser son intégration stratégique, à travers des projets ambitieux et prometteurs.

Nous avons adopté ce choix judicieux, en se basant sur une vision industrielle qui permet d’économiser les ressources financières et qui contribue au développement socio-économique du pays ; il s’agit d’une stratégie de défense, qui vise à contribuer au développement du tissu industriel de notre pays, à soutenir l’effort national en termes de diversification économique, à créer des postes d’emploi, à réaliser un produit industriel national compétitif, en sus de réduire, ne ce serait-ce que partiellement et progressivement, notre dépendance technologique vis-à-vis de l’extérieur. Ce choix s’est matérialisé sur le terrain, à travers la création d’entreprises économiques, à  caractère industriel et commercial, à l’instar de la BCL/Béni-Merrad/1ère RM».

Enfin, Monsieur le Général de Cors d’Armée a inspecté les différents ateliers de la Base, à l’instar des ateliers de rénovation des véhicules chenillés et des ateliers de fonderie et de fabrication, où il lui a été présenté des échantillons des matériels et équipements développés et modernisés au niveau de cette importante base. In situ, Monsieur le Général de Cors d’Armée s’est longuement entretenu avec les cadres, notamment les ingénieurs et les techniciens, qui font montre d’une grande maîtrise des technologies de pointe et contribuent, au quotidien, avec l’efficacité requise, à l’accroissement des capacités de cette base, qui constitue un pôle majeur pour le soutien des unités de combat et pour le maintien de leur disponibilité, que ce soit en termes d’opérations de rénovation, de modernisation ou d’entretien du matériel sur site, au niveau des unités déployées dans les différentes régions militaires.