Manger avec le loup tout en se lamentant avec le berger…

Manger avec le loup tout en se lamentant avec le berger…
L’article du professeur Ahmed Bensaada « L’Algérie face à l’Union Européenne et ses lobbys »
publié sur notre journal en ligne « https://algerie54.dz/2020/12/02/medias-ongistes/ »
fait réagir des représentants de la société civile, et des citoyennes et citoyens, furieux contre les signataires de l’appel à l’origine de la résolution du Parlement Européen PE, épinglant l’Algérie sur le dossier des droits de l’homme, une résolution qualifiée par les algériens d’ingérence étrangère et de recommandations à une nouvelle colonisation non déclarée.
Par Mohamed Med Chebli
Au début et à chaud, ombrageux comme l’Algérien que je suis, mon sang n’a fait qu’un tour, et jaloux de l’honneur, de la considération, de l’indépendance et de l’intégrité de mon pays, j’ai réagi violemment contre le ramassis de parlementaires parasites vivant grassement à Bruxelles aux crochets des 27 pays Européens.
Ces bureaucrates costumés et bedonnants qui viennent de voter une résolution condamnant mon pays au motif fallacieux de défense des droits de l’homme ont reçu de ma part en pensée et par écrit, un tombereau de réprimandes et ont été traités de tous les noms d’oiseaux.
Mais quelle ne fut ma surprise trois jours après de découvrir sous la plume du docteur A. Bensaada que parmi les députés européens et les organisations non gouvernementales qui ont signé l’infâme résolution, figuraient des renégats, des ONG Algériennes, bien de chez nous.
En voici la liste pour que tous les citoyens de notre pays sachent qui chez nous, pleure avec le berger et dévore avec le loup, pour que tous les citoyens puissent distinguer dans l’hypocrisie régnante le traître qui mange la bonne nourriture du pays et le couvre d’injures une fois rassasié.
1. Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH)
2. Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA)
3. Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP)
4. Confédération Générale Autonome des Travailleurs en Algérie (CGATA)
5. Action pour le Changement et la Démocratie en Algérie (ACDA)
Comment qualifier ces organismes qui ont leurs sièges sur notre sol national et dont les membres profitent sans vergogne des bienfaits des transferts sociaux que l’état Algérien accorde à tous les citoyens, ces ONG broutant sans honte aux mangeoires de la NED Américaine, de l’OSF du malfaisant milliardaire Américain George Soros, de Freedom House et de l’USAID en plus de celle du Département d’État américain ? (le Dr Ahmed BENSAADA donne dans son écrit sur le Hirak, les montants en Dollars US perçus à plusieurs reprises par ces mercenaires ainsi que les dates et les lieux des forums, conférences et regroupements internationaux organisés par ces sponsors auxquels ils ont assisté)
Il fut un temps pas très lointain où l’Algérie savait se comporter avec ceux de ses enfants turbulent, avec ses brebis égarées pour les ramener dans le droit chemin.
Je reste confiant après tout, je sais que quelque soit le nombre de canidés composant la meute, leurs aboiements n’empêcheront pas le pays du million et demi de martyrs d’avancer vers l’avenir que lui ont souhaité en rendant leur dernier souffle les Chouhadas.
Et voici celle du reste des ONG qui n’ont jamais aimé notre pays et ses positions de principe contre le colonialisme et sa dernière présence au Sahara Occidental, l’occupation de la Palestine et les crimes contre l’humanité qui y sont commis par l’armée sioniste, la guerre au Yémen, le dépeçage de l’Irak et la tentative d’en faire de même avec la Syrie, ainsi que notre droit de changer de fournisseur de blé et de vouloir nous libérer économiquement de la tutelle de l’ancienne puissance coloniale.
6. Human Rights Watch
7. Amnesty International
8. Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH)
9. Reporters Sans Frontières (RSF)
10. CIVICUS : Alliance mondiale pour la participation citoyenne
11. Article 19
12. EuroMed Droits
13. Riposte Internationale
14. Forum de Solidarité Euro-Méditerranéen (FORSEM)
15. Institut du Caire pour les Études des Droits de l’Homme (CIHRS)
16. Cartooning for Peace
Une remarque particulière mérite d’être portée à la connaissance de mes concitoyens à propos de cette dernière ONG (dont le moyen d’expression est la BD et la caricature) qui compte parmi ses membres deux caricaturistes bien de chez nous qui produisent chaque jour dans deux quotidiens francophones des caricatures très incisive et parfois à la limite de l’insulte contre l’ANP.