Sahara Occidental : La victoire de la Fakenews du Photoshop du Makhzen

Sahara Occidental : La victoire virtuelle du Photoshop du Makhzen

Acculée par les coups de boutoir de l’Armée Populaire de Libération Sahraouie APLS, depuis l’agression militaire de la brèche de Guerguerat, l’armée royale marocaine via les réseaux du Makhzen, n’a pas de trouver mieux que de colporter une Fakenews sur l’arrestation du président Sahraoui , Brahim Ghali.
Ainsi, une image montée de toute pièce par subterfuges de la technologie, annonçait l’arrestation du président sahraoui et aussi Secrétaire Général du Polisario.
Les propagandistes du Makhzen,ne prenaient pas en compte que le président sahraoui, intervenait ce lundi par visioconférence, lors du Sommet de l’Union Africaine UA.

A cette occasion, le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), M. Brahim Ghali, a informé ses homologues africains des derniers événements sur la question sahraouie après la brutale agression marocaine en violation flagrante du cessez-le-feu y voyant « un défi et une rébellion marocaine contre les décisions de l’Afrique et ses aspirations à faire taire les armes et à se concentrer sur la bataille pour le développement et la prospérité » du continent.

Et c’est ainsi que le président sud-africain, président en exercice de l’UA, Cyril Ramaphosa a exprimé l' »inquiétude du continent africain face à l’accélération des événements au Sahara occidental à la lumière de la reprise des affrontements armés après l’agression marocaine à El-Guerguerat.

« Nous exprimons notre profonde inquiétude face à la situation actuelle au Sahara occidental, qui exige que tous les efforts possibles soient faits pour faciliter l’autodétermination du peuple du Sahara occidental », a souligné M. Ramaphosa dans sa déclaration aux 55 Etats membres de l’UA.

 

PARTAGER