Clôture des travaux du Séminaire, intitulé « Prévention et Gestion des Risques Majeurs: pour un renforcement de la coopération civilo-militaire »

Clôture des travaux du Séminaire, intitulé "Prévention et Gestion des Risques Majeurs: pour un renforcement de la coopération civilo-militaire"

La deuxième journée des travaux du séminaire national, intitulé « Prévention et Gestion des Risques Majeurs: pour un renforcement de la coopération civilo-militaire », a connu la tenue de conférences et l’organisation de plusieurs ateliers, suivis d’un riche débat, qui était nécessaire pour assimiler et actualiser les approches proposées, à l’effet de relever les défis que présentent les causes et les conséquences désastreuses de ces risques.

Ainsi, ce débat a débouché sur une série de recommandations, axées dans leur ensemble sur la nécessité de renforcer la culture du citoyen et de le sensibiliser en matière de réduction des risques majeurs, encourager le dialogue et la coopération en impliquant les milieux scientifiques et techniques, les acteurs concernés et les décideurs, afin de permettre la prise de décisions judicieuses et efficaces dans le domaine de la gestion des risques des catastrophes et le renforcement de la coopération civilo-militaire, à travers l’amélioration des cadres réglementaires et l’exécution d’exercices sur le terrain, ainsi que la nécessité d’employer les nouvelles technologies dans la consolidation des connaissances des risques, l’amélioration des interventions entre les différents acteurs et la coordination de leurs actions pour une meilleure efficacité.

Par la suite, le Général-Major Haoues Ziari, Chef du Département Organisation-Logistique de l’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire a présidé la cérémonie de clôture, en adressant une allocution, lors de laquelle il a souligné que ce séminaire constituait une opportunité pour mettre en relief les différents aspects liés aux risques majeurs et les moyens de les prévenir et d’atténuer leurs effets :

« Ce séminaire constitue une opportunité pour traiter un thème qui revêt une importance capitale pour le monde entier, et pour notre pays en particulier, sachant qu’il est désormais impératif de développer des mécanismes de prévention contre les catastrophes et la réduction de leur menace à travers la mise en œuvre de mesures économiques, sociales, sanitaires, culturelles, éducationnelles, environnementales, technologiques et politiques globales et synergiques, à même de prévenir les dangers, d’aider à faire face aux catastrophes et de renforcer la disponibilité pour les contrer et les pallier.

Ce séminaire a abordé plusieurs aspects ayant trait aux risques majeurs, à commencer par la science de gestion des risques, en passant par les moyens de renforcement de la coopération civilo-militaire en la matière et, enfin, la contribution des nouvelles technologies dans leur gestion ».

A l’issue, il annoncé au nom de Monsieur le Général de Corps d’Armée, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, la clôture des travaux de ce séminaire.