Le Maroc reconnaît l’Entité sioniste: Le guide des croyants se jette dans l’escarcelle de Netanyahou

Tu me donnes la Palestine, je te refile le Sahara Occidental... : Une transaction de canailles

Ce qui n’était qu’un bruit de coulisses diplomatiques, s’avère juste à l’occasion de cette nouvelle trahison de la cause palestinienne par le régime du Makhzen .

En cette journée du 10 décembre 2020, date de la célébration de la journée internationale de la déclaration universelle des droits de l’homme, le Guide des Croyants, Président du Comité d’El Qods, le monarque marocain Mohamed VI, présente ses lettres d’allégeance à Benjamin Netanyahou, et reconnaît l’Entité sioniste emboîtant le pas à ses homologues émiratis et bahreinis.

Sous l’impulsion du président américain sortant, le Maroc va «reprendre» des «relations diplomatiques» avec Israël.
L’administration américaine, selon Reuters, a annoncé qu’Israël et le Maroc avaient accepté ce 10 décembre de normaliser leurs relations dans le cadre d’un accord négocié avec l’aide des Etats-Unis.
Dans le cadre de cet accord, Donald Trump a accepté de reconnaître la légitimité du Maroc sur le Sahara Occidental, selon la même source.
D’après un haut responsable de l’administration américaine, l’accord a été scellé lors d’un entretien téléphonique entre le chef d’Etat américain et le roi Mohamed VI du Maroc. Le Maroc confirme «reprendre» des «relations diplomatiques» avec Israël Selon l’AFP, le Maroc confirme «reprendre» des «relations diplomatiques» avec Israël.