Sahara Occidental: L’ONU, toujours favorable à l’autodétermination du peuple sahraoui

Mali : Guterres salue la volonté des dirigeants de la transition de "faire progresser" l'Accord d'Alger

Le monarque marocain n’aurait rien gagné en contrepartie de sa reconnaissance de l’Entité sioniste.

Les sirènes du trimphe n’ont duré que deux heures puisque l’organisation onusienne vient d’annoncer que la question du Sahara Occidental, est une question de décolonisation.
Cette fausse victoire du monarque marocain se retournera contre lui, dans la mesure où le peuple marocain ne digèrera nullement l’estocade à la cause palestinienne, et ne pourra nullement supporter la pauvreté , la précarité et l’effort de la guerre au profit d’une monarchie sous les pieds du sioniste André Azoulay et une minorité d’officiers du Makhzen, devenus des riches grâce à l’argent du hashich

PARTAGER