Christopher Ross : la décision du Trump sur le Sahara occidental est” insensée, irréfléchie et dangereuse”

Christopher Ross : la décision du Trump sur le Sahara occidental est" insensée, irréfléchie et dangereuse"

L’ancien envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a déclaré que la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, prise par le Président américain sortant Donald Trump, « est insensée, irréfléchie et dangereuse ».

Dans un entretien accordé aujourd’hui à la chaine 3, Christopher Ross a assuré qu’« il est évident que la proclamation du président Donald Trump reconnaissant une souveraineté marocaine sur le Sahara occidental n’appartient ni à lui, ni au Maroc, est insensé, irréfléchie et dangereuse. »

L’ex-diplomate a dit que « cette décision ne change rien à l’approche de la communauté internationale sur le dossier du Sahara occidental, et il y a une nécessité urgente d’appliquer les résolutions successives du conseil de sécurité » soulignant qu’« en niant ce droit les États unis, tourne le dos non seulement à des siècles de soutien à ce principe, mais aussi au principe de la non-acquisition de territoire par la force. »

Ross a également estimé que l’administration Biden, qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain fera bien d’annuler la décision de son prédécesseur, soulignant que « les intérêts de l’Amérique en Afrique du Nord exigent une approche prudente et équilibrée » ajoutant que la position de Trump « risque d’avoir un impact négatif sur les relations bilatérales entre les États unis, et l’Algérie vu l’émergence soudaine d’une divergence profonde au sujet du Sahara occidental. »