Violations des droits humains au Qatar : le Danemark pourrait renoncer à la coupe du monde 2022

Violations des droits humains au Qatar : le Danemark pourrait renoncer à la coupe du monde 2022

Des appels incessants pour le boycott de la coupe du monde au Qatar 2022, sont de plus en plus d’actualité au Danemark, qui a de fortes chances de figurer dans le Ghota mondial, et égard au tirage au sort favorable hérité.
La participation des Viking serait liée à la décision du parlement, interpellé par des politiques , des médias et des organisations des droits de l’homme qui fustigent le Qatar au sujet des violations des droits de l’homme. Le Qatar est accusé, notamment vis-à-vis des travailleurs immigrés qui travaillent sur les chantiers du Mondial. Pour rappel, des supporters de plusieurs des plus grands clubs danois (FC Copenhague, Bröndby, Aalborg) ont lancé une pétition qui, si elle recueille 50 000 signatures dans les six mois à venir (ce qui est tout à fait possible), conduira à un débat parlementaire sur la participation, ou non, des Danois à l’édition 2022. Sur ce registre, il faut noter, que le «fan power» n’est pas un vain mot au Danemark : la semaine passée, le FC Copenhague a dû annuler un stage à Dubaï après les protestations de ses supporters, qui refusaient que leur club serve de caution à un pays accusé de violations des droits de l’homme.

PARTAGER