Gilles Devers : “le Dow Jones a compris les graves retombées pour tout investissement dans les territoires occupés”

Gilles Devers : "le Dow Jones a compris les graves retombées pour tout investissement dans les territoires occupés"

L’avocat du Front Polisario, Gilles Devers, a salué la prise de position de l’indice américain Dow Jones qui a mis en garde les multinationales contre les risques et les graves retombées pouvant découler de tout investissement dans les territoires occupés du Sahara occidental.

Dans sa déclaration à Radio Algérie internationale, Gilles Devers explique que « cet organisme  très sérieux et très impliqué dans la réalité économique et la sécurité des entreprises  a un grand poids et une grande influence » ajoutant que   « c’est finalement la réalité juridique et les évènements qui ont eu lieu récemment ont fait que le Dow Jones se croit nécessaire de dire aux entreprises attention aux piges ».

Gilles Devers a indiqué  que le Dow Jones a compris que la déclaration du Président sortant des États-Unis, Donald Trump, ne peut pas changer le statut d’un territoire et que les entreprises séduites par la propagande marocaine qui prévoir d’investir dans les territoires occupés du Sahara occidental vont se mettre dans une impasse en raison de problèmes juridiques.

Il est à rappeler que le Dow Jones a averti que la résurgence du conflit au Sahara occidental fait peser des risques pour les entreprises impliquées dans des projets d’investissement dans la région.