Des partis politiques saluent les décisions “importantes” du président Tebboune

Des partis politiques saluent les décisions "importantes" du président Tebboune

En réaction aux mesures annoncées par le président Abdelamadjid Tebboune dans son discours à la nation à l’occasion de la Journée nationale du Chahid et du 2e anniversaire du Hirak populaire, plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont salué l’engagement du Chef de l’Etat et sa détermination à construire « la nouvelle Algérie ».

El massar El djadid, qui regroupe plusieurs organisations, a salué, par la voix de l’une de ses fondateurs, Mme  Meriem Belkacemi, « les grandes décisions » qui concrétisent, selon elle, les engagements pris par le président Tebboune.

Dans une déclaration à la Chaine 3 de la radio nationale, le président de Jil Jadid, M. Sofiane Djilali a estimé que le président de la République a confirmé, à travers son discours, « ses engagements pris avec l’’ensemble de ses partenaires politiques, en particulier les chefs de l’opposition ». Saluant les décisions prises par le président, Sofiane Djilali insiste, particulièrement, sur la libération des détenus du Hirak. Car, dit-il, « il est important que les blessures du passé se referment et aller vers l’avant ensemble, main dans la main ».

Le vieux parti d’opposition, le Front des forces socialistes prends acte des mesures annoncées par le président de la République. Hakim Belacel, membre de l’instance présidentielle du parti espère que ces décisions « ouvriront la voie à d’autres décisions fortes et courageuses en vue de créer un climat propice pour amorcer une véritable dynamique politique nationale ».

Fatma Zohra Zerouati, présidente du parti Taj qualifie le discours de président de riche et estime que les décisions annoncées « répondent aux revendications du mouvement populaire ». « C’est la première fois qu’un président annonce un remaniement dans deux jours et cela est un engagement envers le peuple et la nation », a-t-elle déclaré sur les ondes de la Chaine 3.

« Nous saluons la décision portant sur la grâce présidentielle », a déclaré, pour sa part, le président du Front national pour la justice sociale (FNJS), Redouane Khelif. Pour lui cette mesure est « un gage de bonne volonté pour un processus rassembleur en mesure de bâtir des institutions fortes et représentatives à travers des élections transparente ».

Le Mouvement El-Bina a affirmé, dans un communiqué, que le discours du Président Tebboune “renferme des décisions politiques importantes qui augurent d’une véritable réforme en profondeur”. El-Bina a cité, en particulier, la grâce présidentielle en faveur d’un groupe de détenus, la qualifiant de “geste qui apaisera les Algériens”.

Le Front El-Moustakbal a évoqué, de son coté, les “décisions courageuses” prises par le Président Tebboune qui “posent véritablement les jalons de la nouvelle Algérie”.