Le Président Tebboune , évoque la désinformation et les rumeurs

Une entrevue du président Tebboune avec des médias nationaux, diffusée dimanche soir

Dans l’entrevue accordée à des représentants de la presse nationale, le président Tebboune ne manquera pas l’opportunité de tirer à bout portant sur les professionnels de la rumeur qui ne l’ont pas ménagé durant sa période de maladie, en colportant des ragots à son sujet

« Le peuple est rendu fou par la rumeur », souligne-t-il « on m’a envoyé des vidéos dont les auteurs soutenaient que j’étais mort, que mon corps se trouvait dans la morgue, en attendant l’annonce officielle de mon décès. »  ajoute-t-il

Tout en remerciant Dieu et en rassurant qu’il avait récupéré la plénitude de ses capacités physiques et cognitives, le président Tebboune s’est dit reconnaissant à l’égard des citoyens, « qui priaient pour lui, en lui souhaitant un prompt rétablissement et un rapide retour aux affaires.

Evoquant le chiffre de 98 sites très actifs en matière de désinformation à l’égard de l’Algérie et ses institutions et opérationnels à partir du Maroc, de la France et l’Espagne, le président Tebboune revient sur les rumeurs concernant ses relations avec l’ANP

« Il  est lâché par l’Armée », « il est seul », »  ou encore il est « en conflit avec l’Etat-major », ironise-t—il ,faisant valoir « la parfaite symbiose » qui existe entre lui et l’institution militaire, , ajoutant que cette dernière « est professionnelle, républicaine  et loin de la politique.  Son seul souci est la défense de la stabilité et la sécurité du pays »

Ceux qui alimentent les rumeurs à propos  des tensions entre le président et la haute hiérarchie militaire   « n’ont rien compris  aux changements intervenus en Algérie, insiste-t-il

PARTAGER