Ramadhan: 2.500 tonnes de viandes rouges et approvisionnement quotidien depuis le Sud

Ramadhan: 2.500 tonnes de viandes rouges et approvisionnement quotidien depuis le Sud

Le Directeur de l’organisation des marchés au ministère du Commerce, Ahmed Mokrani, a fait état, samedi, de l’importation avant le Ramadhan de quelque 2.500 tonnes de viandes rouges congelées d’Espagne, qui s’ajouteront aux grandes quantités de viandes fraîches provenant de 4 wilayas de l’extrême sud algérien. 

Dans une déclaration, M. Mokrani a précisé que la quantité de viande importée d’Espagne “est  100% Halal”, et qu’elle “a été acquise auprès d’investisseurs algériens possédant des abattoirs en Espagne”, ajoutant que l’importation de ce quota complémentaire, à l’occasion du mois sacré, a été décidée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Soulignant que 17 importateurs ont été choisis sur 30 car réunissant les conditions requises, il a fait savoir que des autorisation exceptionnelles d’importation leur ont été délivrées et “ils peuvent dés demain dimanche entamer les procédures administratives”.

Les Pouvoirs publics ont donné des “orientations fermes” aux banques à l’effet de faciliter les opérations de domiciliation bancaire relatives à ces importations, a-t-il ajouté affirmant que les viandes importées seront réceptionnées dans quatre jours à compter de dimanche.

 Réception samedi de 110 qx de viandes en provenance d’Adrar

Le Directeur de l’organisation des marchés au ministère du Commerce a déclaré que les besoins nationaux en viandes rouges lors du mois de Ramadhan sont estimés entre 52.000 et 55.000 tonnes, précisant que les wilayas du Nord seront approvisionnées au quotidien depuis les wilayas d’Adrar, Tamanrasset, Illizi et Tindouf.

Un premier lot de 110 quintaux de viande bovine arrivera samedi dans la capitale en provenance d’Adrar et sera suivi d’autres quantités en provenance des wilayas précitées, en fonction des besoins du marché, a-t-il ajouté.

Assurant que l’approvisionnement des wilayas du Nord en viandes provenant de l’extrême Sud “ne se limitera pas seulement au mois de Ramadhan mais à toute l’année”, M. Mokrani a affirmé que l’importation de viandes disponibles localement sera abandonnée à l’avenir.

Pour ce qui est des viandes blanches, le Directeur de l’organisation des marchés au ministère du Commerce a indiqué que la quantité réservée au mois de Ramadhan s’élevait à 60.000 tonnes, ajoutant que ces mesures “permettront indéniablement une stabilisation des prix en préservation du pouvoir d’achat du citoyen”.