Vaccin anti-Covid19 et Ramadhan

Quel intérêt à communiquer sur la crise sanitaire du Covid-19 sur un ton alarmiste?

Par Docteur Abdel. Boudemagh

Faut-il se faire vacciner pendant le mois sacré du Ramadhan ? La réponse est complexe mais il est possible de définir une conduite à tenir suivant les critères suivants : 

1-Les patients atteints de maladies chroniques et qui sont sous traitement lourd sont exempts du jeûne et peuvent se faire vacciner suivant le calendrier proposé par les autorités sanitaires.

2- Les patients atteints de maladies chroniques (ex : Diabète ou /et Hypertension artérielle, insuffisance cardiaque …) mais dont l’état de santé est satisfaisant grâce à une prise en charge médicale adéquate peuvent faire leur jeûne comme auparavant mais je déconseille une vaccination anti-Covid19 durant cette période du Ramadhan.

Il s’agit avant tout d’une mesure de précaution et on vous expliquera un peu plus loin pourquoi.

Après le Ramadhan libre à ses patients de se faire vacciner selon les recommandations de leur médecin traitant.

3. Tous les patients (atteints de maladies chroniques ou pas) qui ont eu une première dose vaccinale avant le début du jeûne devront par précaution attendre la fin du Ramadan pour recevoir leur deuxième dose : en pratique la deuxième dose peut être injectée entre la 4ieme semaine et la 8ieme semaine après la première injection.

4. Les vaccinations chez des personnes saines et ne présentant pas de comorbidités (problèmes de santé) éviteront une vaccination pendant tout le mois de Ramadhan.

5. Le personnel médical reste à vacciner en priorité même pendant le mois de Ramadan.

Que sait-on des effets secondaires des vaccins contre le CoVid19 ? 

Ils ont tous des effets indésirables, certes pour la plupart bénins, allant de courbatures, fièvre, forte douleur à l’épaule avec réaction cutanée importante mais surtout une grosse fatigue pendant une dizaine de jours (47% des personnes vaccinés dès la première injection), sans parler des réactions allergiques qui peuvent nécessiter une hospitalisation.

Quant aux effets secondaires à long terme aucun expert ne peut réellement les estimer pour l’instant.  Ces effets sont le signe d’une réaction du système immunitaire qui dure en moyenne de quelques jours à quelques semaines.  Que se passe- t-il si un vaccin contre le CoVid19 est injecté chez une personne en bonne santé qui fait le jeûne du Ramadan pendant le mois sacré?

Les effets bénéfiques du jeûne chez une personne ne sont plus à démontrer et en particulier la stimulation du système immunitaire à partir du dixième jour ce qui signifie une meilleure réaction aux agressions virales ou bactériennes.

Il s’ensuit aussi un effet bénéfique sur l’hypertension artérielle, une stimulation de la lipolyse avec une amélioration du métabolisme du glucose chez les personnes obèses.

En réalité jusqu’au dixième jour de jeûne notre corps va subir un changement complet vers un métabolisme basé principalement sur les lipides (acides gras et corps cétoniques). Cette situation engendre cette fatigue que nous connaissons tous au début du mois de Ramadan.  Cette fatigue s’explique par le fait que la circulation sanguine devient plus lente du fait de la forte circulation de lipides (connue sous le terme de « lactescence plasmatique « ).

Et si on vous vaccine en plus pendant la période du jeûne, les effets de la fatigue secondaire au vaccin vont être décuplés, majorés.

Prendre soin de son corps  

En Islam il y a obligation de prendre soin de son corps.  D’après Abou Bakr Essedik, le prophète disait » Demander à Dieu de vous préserver dans votre santé, car l’être humain ne peut certes jouir de meilleurs bienfaits « ou encore « ton corps a certes des droits sur toi » (hadith authentique rapporté par Abdallah Ibn Omar).

De plus l’immunité collective acquise , grâce au fait que notre pays fait partie des pays avec une forte population de jeunes de moins de 30 ans ( 54%) qui a permis cette forte accélération et acquisition de l’immunité collective ( selon nos scientifiques et experts en Immunologie elle serait de plus de 50%).

L’Algérie a un taux de mortalité du CoVid19 parmi les plus bas au Monde.

Voir notre article : « Notre meilleur vaccin : notre Jeunesse «. https://algerie54.dz/2021/03/28/vaccination-31/

Pour rappel c’est cette fameuse immunité collective, ce « graal « que d’autres pays vieillissants (France, Italie, Espagne.) vont chercher à tout prix (quoiqu’il en coûte) dans la vaccination massive de leur population.

En tant que médecin et par amour de notre pays je remercie Allah qui nous protège ainsi dans ces moments difficiles et nous facilite le chemin vers nos propres remèdes.