El Isaba et la surenchère du ventre

El Isaba et la surenchère du ventre

Le tapage médiatique mené par des médias français connus pour leur hostilité à l’Algérie, n’a pas de frontières, dans la mesure, ou ces tribunes, relayées par des médias nationaux établis à l’intérieur et l’extérieur du pays, ne ratent aucune aubaine pour semer le désespoir chez les algériens, et noircir toute initiative ou action allant dans le sens de l’édification d’une nouvelle Algérie débarrassée des pratiques d’El Isaba, et ses employeurs de l’autre rive de la Méditerranée.

Après avoir échoué l’année dernière, à semer le chaos dans le pays à travers les fakenews et désinformations liées à la gestion de la pandémie du Covid -19, ces mêmes médias s’intéressent étrangement aux ventres des algériens et au pouvoir d’achat du citoyen algérien

Ainsi, on assiste depuis le premier mars 2021, à un intérêt loin d’être innocent des médias français sur la disponibilité de produits de consommation en Algérie, à travers des articles subversifs pour booster la spéculation, synonyme de pénuries et de tensions sur certains produits à large consommation, soutenus par la mafia de l’informel, liée idéologiquement à des cours hostiles à la stabilité et le développement de l’Algérie.
Cette pression sur les produits, coïncide avec le problème des liquidités qui refait surface, ce qui signifie clairement que l’objectif visé par El Isaba et ses mentors de l’étranger, est de barrer la route à tout espoir allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des citoyens.
Algérie54 diffuse dans ce cadre une vidéo riche en enseignement susceptible d’ouvrir les yeux aux citoyens otages de la désinformation et la surenchère d’El Isaba

PARTAGER