Le Vieux Continent face à un séisme footballistique

Le Vieux Continent face à un séisme footballistique

La rupture entre l’union continentale du football européen UEFA, et les grands clubs européens, serait quasi consommée, la cause la création d’une super league européenne regroupant les grosses cylindrées du ballon rond du Vieux Continent à savoir le Real de Madrid , le FC Barcelone, les trois clubs italiens ,le duo  milanais de l’AC et l’Inter, la Juventus, et les clubs anglais de Machester City, Manchester United, le FC Chelsea, les Spurs de Totenham, le Fc Liverpool et les Gunners d’Arsenal.
Ce lundi, la banque américaine JPMorgan fera savoir qu’elle financera le projet de « Super League » européenne de football.«Je peux confirmer que nous finançons l’opération», a indiqué à l’AFP un porte-parole à Londres de la banque, ajoutant n’avoir pas d’autre commentaire à ce stade.

Ainsi, l’enjeu est financier pour les clubs dits riches d’Europe durement affectés par la pandémie de Covid-19.

«En contrepartie de leur engagement, les clubs fondateurs recevront un versement en une fois de l’ordre de 3,5 milliards d’euros destinés uniquement à des investissements en infrastructures et compenser l’impact de la crise du Covid-19», expliquent les organisateurs du projet

Sur ce registre, des informations non encore confirmées, révèlent que le rôle de la Banque américaine JPMorgan, n’est qu’intermédiaire au profit du prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohamed Bin Salmane MBS

L’UEFA part en guerre

L’UEFA, n’a pas tardé à réagir au bouleversement généré par la création d’une » Super League « pour se substituer à la Champion’s League européenne C1, menaçant de sanctions les clubs adhérant à cette nouvelle compétition. L’UEFA annonce même qu’elle va octroyer la Champion’s League de cette année au club français, le PSG, en sanctionnant les clubs encore en lice et qualifiés pour les demi-finales, à savoir MAN City, Le Réal Madrid et le FC Chelsea. Même les joueurs des clubs sont menacés de participation aux compétitions chapeautées par l’UEFA et la FIFA