Chems Eddine Chitour : la transition énergétique c’est l’affaire de tous pas uniquement du ministre de la transition énergétique

Chems Eddine Chitour : la transition énergétique c’est l’affaire de tous pas uniquement du ministre de la transition énergétique

Selon le Pr Chems Eddine Chitour, ministre de la transition énergétique et des Énergies renouvelables, « la transition énergétique c’est l’affaire de tous les départements ministériels et de la société algérienne, pas uniquement celle de  son département».

Invité, mardi, de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne, le Pr Chitour indique que depuis la création de son ministère, il ya dix mois, « j’ai eu l’honneur et l’avantage de rendre visite à 20 ministres, et à chacun j’ai déroulé ma feuille de route et je dis voilà ce que j’attends  de vous ».

Le ministre précise qu’en février dernier nous avons crée avec le ministre de l’énergie, une entreprise dédiée au développement des énergies renouvelables, une petite Sonelgaz , dit-il,  mais  malheureusement « on ne veut pas la faire vivre », regrette t-il. Toutefois « par la force des choses elle va vivre et et aura des ambitions », ajoute le ministre.

Pour réussir le passage de l’énergie fossile vers les énergies renouvelables, l’Algérie doit être en front uni, dit le ministre, souhaitant que la Sonelgaz et la Sonatrach fassent du renouvelable, mais sur un programme dirigé par le ministre de la transition énergétique, sur instruction du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune », explique t-il.

En outre, l’invité souligne la nécessité pour le pays de repérer les gisements d’économie d’énergie sur lesquels il pourrait miser pour réussir sa transition énergétique. Il affirme que l’objectif tracé pour l’année 2021 dans le cadre de la feuille de route du secteur consiste à économiser un taux de 10 % de l’énergie consommée actuellement, soit 6 millions de tonnes par an.