20 généraux appellent Macron à défendre le patriotisme:La France face à la menace de la guerre civile

20 généraux appellent Macron à défendre le patriotisme:La France face à la menace de la guerre civile

A une année de la présidentielle de 2022, la France est de plus en plus menacée par « une guerre » civile, compte tenu de l’ampleur du déchirement de la société française, les clivage, ,les tiraillements, et les injustices.

Le très controversé projet de loi sur le séparatisme, le diktat du lobby sioniste, la mauvaise gestion de la pandémie du Covid et son impact sur la vie socioéconomique des français, ainsi que la politique défaillante en matière de lutte contre le terrorisme, sont autant d’indicateurs, qui confirment une tendance haussière vers une explosion sociale et violente.

Pour beaucoup d’observateurs, la France vit un scénario similaire à celui, d’il y a 60 ans ou « un quarteron de généraux en retraite » se sont levés pour destituer le premier président de la V République, à savoir Charles de Gaulle, contraint de négocier avec le FLN, pour l’indépendance de l’Algérie. Aujourd’hui, ils ne sont plus 4 mais 20 généraux qui veulent la tête et la destitution d’Emmanuel Macron. Ces généraux viennent d’adresser une mise en garde au locataire du Palais de l’Élysée, en soulignant « nous sommes disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation ».

Les signataires de la mise en garde ajoutent « Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national.On le voit, il n’est plus temps de tergiverser, sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers ». C’est un sentiment qui avait été senti par Macron, pris au mot (Après le « nous sommes en guerre » d’Emmanuel Macron.

Pour beaucoup de français, depuis Chirac et Sarkozy, la France retourne peu à peu aux mœurs de IVème République, magouilleuse, bricoleuse, …dangereuse… et peu à peu elle fait le lit, comme dans l’entre-deux guerre, à un avatar du pétainisme.

Il ne reste que peu de la V ème à l’exception du pouvoir sans partage d’un exécutif de plus en plus autiste, au seul service des lobbys nationaux et transnationaux.Le problème est qu’il n’y a plus de bolcheviks à combattre et de IIIème Reich à soutenir.
En conclusion, Algérie 54 diffuse une scène de violence enregistrée à Trappes, non loin de Paris.

Lire la lettre des généraux français:

https://www.place-armes.fr/post/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants