Opération d’encadrement des législatives: L’ANIE invite les citoyens désireux à s’inscrire via le lien “Hofad Amana”

Opération d'encadrement des législatives: L’ANIE invite les citoyens désireux à s'inscrire via le lien "Hofad Amana"

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) invite les citoyens désirant participer à l’encadrement de l’opération électorale relative aux législatives du 12 juin prochain, à s’inscrire via le lien “Hofad Amana” qui s’inscrit dans le cadre des services numériques assurés par l’ANIE à travers son site électronique.

L’exploitation de la plateforme électronique “Hofad Amana” pour l’inscription des citoyens désirant participer à l’encadrement des législatives du 12 juin prochain, à travers les différents bureaux et centres de vote intervient dans le cadre des efforts de l’ANIE visant à garantir la transparence et l’impartialité de l’opération électorale.

En accédant au site électronique de l’ANIE, le citoyen peut s’inscrire via la plateforme “Hofad Amana” en insérant ses informations dans les cases définies.

Une fois accepté, il reçoit un code personnel qui lui permet de superviser l’opération de vote au bureau ou au centre le plus proche de son lieu de résidence.

Les listes des superviseurs choisis à travers tout le pays seront publiées par l’ANIE.

Lors de la Présidentielle de 2019, L’ANIE s’était dotée d’une base de données électroniques qui lui a permis de préparer un fichier national électronique du corps électoral et d’une plateforme électronique élaborés par des ingénieurs de l’autorité.

Le nombre des listes de candidature aux législatives du 12 juin prochain s’est élevé, après expiration des délais de dépôt des dossiers mardi, à 2.400 listes, dont 1.180 listes de partis politiques et 1.220 listes d’indépendants.

Pour ce qui est des listes de la communauté algérienne établie à l’étranger, l’ANIE a fait état de 65 listes, dont 61 listes de partis politiques et 4 listes d’indépendants dont deux listes ont été acceptées jusqu’à présent.

L’ANIE dispose de 12 jours pour trancher sur les dossiers de 24.214 candidats qui souhaitent entrer en lice à la prochaine élection pour accéder à l’Assemblée populaire nationale (APN) pour un mandat législatif de cinq ans.