Normalisation avec l’entité sioniste : les mensonges du Makhzen, n’ont pas de frontières

Normalisation avec l’entité sioniste : les mensonges du Makhzen, n’ont pas de frontières

Le mensonge et l’hypocrisie des dirigeants marocains n’ont pas de limites, atteignant la débilité ; et le dernier exemple est fort révélateur de cet état de fait.

Ce vendredi, le premier ministre marocain, issu du parti de la justice et le développement PJD, inféodé à la confrérie des frères musulmans, Saadeddine El Othmani, signataire de l’accord de la normalisation avec l’entité sioniste, a lancé une campagne de soutien aux palestiniens d’Al Qods Occupé.
Cela se déroule le jour même, où le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita est invité à l’AIPAC, le puissant lobby sioniste aux USA.
Ce même Bourita venu chercher le soutien de l’AIPAC, à la cause de la prétendue » marocanité » des territoires sahraouis occupés, avait qualifié ce jeudi lors d’une intervention sur les ondes d’une chaîne Web de l’AIPAC, que la normalisation des relations entre Rabat et Tel Aviv, est le fruit d’une conviction politique du Maroc.
Il convient de rappeler, qu’au lendemain de la normalisation avec l’entité sioniste, le premier ministre en hypocrite, indiquera que son gouvernement « rejette » le plan américain dit « accord du siècle » et des tentatives israéliennes de judaïsation de la ville d’El Qods.

Saadedine el Othmani emboîtera le pas à son Roi, « commandeur des croyants » et président du Comité d’El Qod’, Mohamed VI qui appellera le 10 décembre 2021, le président de l’Autorité palestinienne, pour lui dire que la position de Sa Majesté en faveur de la cause palestinienne est immuable.
Laissons le soin aux palestiniens, les commentaires. A bon entendeur