Agression contre le peuple palestinien :La France dévoile son vrai visage d’allié de l’entité sioniste

Agression contre le peuple palestinien :La France dévoile son vrai visage d’allié de l’entité sioniste

A l’opposé du discours destiné à la consommation, à savoir le soutien à la solution de deux États, la France officielle affiche son vrai visage d’allié historique de l’extermination du peuple palestinien, en faveur de l’édification du « Grand Israël » et de la colonisation de ce qui reste des territoires palestiniens.

Cette tendance est confirmée par plusieurs indicateurs, en provenance de l’hexagone. Ainsi, le président de l’Association France Palestine solidarité (AFPS), Bertrand Heilbronn, a été arrêté mercredi soir parce qu’il comptait organiser une manifestation de soutien au peuple palestinien, indique les médias français ce jeudi.

Bertrand Heilbronn a été arrêté à sa sortie du Quai d’Orsay après une rencontre tenue au siège du ministère des Affaires étrangères. « L’abus de pouvoir du préfet de Police de Paris, Didier Lallement est dénoncé par de nombreuses personnalités et associations. Bertrand Heilbronn a finalement été libéré dans la nuit de mercredi à jeudi alors que son avocat s’était rendu sur place », affirme l’Humanité précisant que le président de AFPS « encadré par des policiers en tenue robocop », a été amené dans un fourgon, « direction le commissariat du 7e arrondissement où il a été menotté ».

« Bertrand Heilbronn, en lien avec plusieurs dizaines d’associations, des syndicats et des partis politiques de gauche, avait pris l’initiative d’appeler à un rassemblement devant le ministère français des Affaires étrangères, ce 12 mai, pour dénoncer la répression contre les jeunes Palestiniens à Jérusalem et, surtout, demander à la France d’agir politiquement », rappelle-t-on. Rendez-vous avait été demandé et accepté, avec le cabinet de Jean-Yves Le Drian.

Le préfet de Police de Paris, Didier Lallement, bien soutenu par le ministre français de l’Intérieur, Gerald Darmanin, a vu autrement, en se mettant au service du CRIF et du lobby sioniste.

Pour le chef du parti « France insoumise » Jean-Luc Melenchon, la France est le seul pays au monde où sont interdites les manifestations de soutien au peuple palestinien et de protestation contre le gouvernement de l’extrême droite israélien.