Covid-19: l’Algérie a passé une commande de 30 millions de doses de vaccin

Covid-19: l'Algérie a passé commande de 30 millions de doses de vaccin

Une commande d’acquisition de 30 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 a été passée avec plusieurs fournisseurs dans le cadre d’un achat bilatéral, a affirmé le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr. Abderrahmane Benbouzid. 

Le ministre de la Santé a précisé que deux commandes de 15 millions de doses chacune ont été passées « dans le cadre d’achat bilatéral », soit 30 millions de doses qui « nous seront livrés », a-t-il affirmé dans un entretien paru mercredi dans le journal Liberté.

Il a ajouté également que l’Algérie réceptionnera un quota de 700.000 unités de Spoutnik V restant dans « le cadre du contrat de 1 million de doses signé avec le partenaire russe ».

Concernant le dispositif Covax, M. Benbouzid a tenu à souligner qu’il y aura encore des quantités de vaccin à réceptionner, affirmant qu’initialement un quota oscillant « entre 12 et 16 millions de doses dont beaucoup d’Astra Zeneca » était prévu.

« Nous avons espoir qu’on obtiendra très rapidement les quotas promis. On attend pour les prochains jours une cargaison de 1.4 millions dans le cadre de Covax », a-t-il rassuré.

Évoquant la campagne de vaccination de masse qui vient d’être lancée à travers le pays, Pr. Benbouzid a souligné que « pour réussir une opération de telle envergure, nous avons renforcé le dispositif mis en place au lendemain de la validation de la stratégie d’immunisation des Algériens contre le coronavirus ».

Le ministre a ajouté que la vaccination « n’empêche pas la propagation du virus », mais « l’antidote est là pour empêcher les formes graves et les hospitalisations », considérant que si « on vaccine 60% de la population ce seront 17 millions d’Algériens concernés, alors que 70% représentent 20 millions d’Algériens ».

Il a signalé que certains pays se satisfont du taux de 50% de la population globale.