Le Premier ministre déterminé à aller de l’avant dans l’édification de l’Algérie nouvelle

Benabderrahmane participe au Salon international de l'aéronautique de Dubaï

Le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane, a réaffirmé sa détermination à « aller de l’avant pour l’édification de l’Algérie nouvelle et la poursuite du processus de réforme économique, parallèlement à la préservation des acquis remportés dans divers secteurs ».

« Il me plait, à cette occasion, de réaffirmer notre forte et sincère volonté d’aller de l’avant dans l’édification de l’Algérie nouvelle et la mise en œuvre du programme ambitieux de développement initié par le président de la République », a indiqué lundi le Premier ministre dans un message de vœux adressé au peuple algérien à l’occasion du 59ème anniversaire de l’Indépendance et de la Jeunesse.

Il s’est, également, dit « déterminé à maintenir la politique de réforme économique, tout en préservant les acquis remportés dans divers domaines ».

« La conjoncture que traverse le pays et les défis qui se posent à la lumière de la crise sanitaire et de ses retombées socio-économiques, nous interpellent quant à l’effet de resserrer nos rangs pour œuvrer tel un seul homme à consacrer la relance économique escomptée », a-t-il plaidé.

Pour M. Benabderrahmane, l’Algérie « a besoin de tous ses enfants afin de parachever ce processus national auquel aspirent tous les Algériens », souligne le Premier ministre, ajoutant que « ce pan important de l’histoire de notre cher pays nous offre l’opportunité de rendre un vibrant hommage aux artisans de cette Gloire nationale, nos valeureux chouhada et vaillants moudjahidine qui ont arraché aux forces destructrices, notre indépendance et recouvré la souveraineté nationale », a écrit M. Benabderrahmane.

« C’est là une halte pour renouveler notre fidélité aux principes du 1er Novembre et au serment des chouhada, une amana, O combien lourde à porter pour nous, génération de l’indépendance, mais que nous tenons à porter avec dignité et fierté », a-t-il ajouté.

Enfin, le Premier ministre a adressé au peuple algérien ses « vœux les meilleurs », priant « Dieu Tout Puissant de préserver notre chère patrie de tout malheur et de la gratifier de ses bienfaits ».

« Je prie Dieu de guider nos pas pour bien servir notre pays…Vive l’Algérie digne et fière…Gloire à nos martyrs », a conclu le Premier ministre.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Pour ma part je suis convaincu que la solution des maux de l’Algérie et la condition de son décollage est de prendre exemple sur la Chine qui a su domestiquer le capitalisme. Malheureusement en Algérie, nous n’avons pas un parti communiste fort et unissant tous les communistes et les socialistes révolutionnaires.
    La voie capitaliste a donné ses résultats en Algérie, elle a détruit les modestes réalisations de feu Boumediene et mené le pays vers l’arriération dans tous les domaines.
    Il est urgent d’abandonner la voie capitaliste qui ne sera jamais la solution de nos problèmes. Bien au contraire, nous continuerons vers la déchéance et un sous-développement plus profond.