La présidence de l’APN au centre des enjeux politiques

La présidence de l'APN au centre des enjeux politiques

La présidence de la nouvelle APN, issue des dernières législatives du 12 juin dernier, est au centre d’une bataille féroce entre plusieurs partis politiques représentés au sein de la chambre basse du parlement, et sujette à des alliances partisanes et des manœuvres entre les FLN et RND , le Front d’El Moustakbel d’un côté, et les islamistes, comme le MSP et le mouvement El Binaa, d’un autre côté.

Sur ce registre, il n’est pas exclu que les indépendants joueront l’arbitre. Mieux encore, on annonce même qu’un député des indépendants aura de fortes chances de diriger le perchoir de l’APN. Sur ce plan, on vient d’annoncer le nom du député indépendant de la wilaya de Ghardaia, Brahim Boughali, et qui aurait bénéficié du soutien des partis politiques FLN, RND, El Moustakbel, El Binaa, ainsi que des indépendants, sachant que le nom d’une députée du FLN de la wilaya de Bejaia, avait circulé sur la toile, diffusé par certains sites électroniques

 

 

PARTAGER