Non-reconduction du contrat gazier: Coup de massue sur la tête du Makhzen

Non-reconduction du contrat gazier: Coup de massue sur la tête du Makhzen

Faire l’impasse sur l’approvisionnement de l’Espagne en gaz, via le gazoduc Maghreb-Europe via le Maroc, en le remplaçant par le Medgaz, est perçu par les experts économiques, comme un coup de massue sur la tête du régime du Makhzen, qui aura son impact sur l’économie du royaume.
Ce dernier qui sera privé des 200 millions de dollars (7%) (droit de transit du gazoduc sur son territoire) aura des difficultés certaines à approvisionner ses entreprises et son réseau domestique, ce qui laisse à penser, que Rabat aura fort à faire pour satisfaire ses besoins économiques et les préoccupations sociales.
Cela s’ajoutera à d’autres sanctions, dont certaines sources évoquent la possibilité comme la fermeture des espaces aérien et maritime algérien, aux avions et navires marocains.

 

PARTAGER