Nabil Karoui séjournait illégalement en Algérie

Nabil Karoui séjournait illégalement en Algérie

Loin des projecteurs des médias et des rencontres publiques depuis le 25 juillet dernier, date de la décision du président tunisien Kaies Said, de geler les activités du parlement tunisien et du limogeage de l’ancien premier ministre El Mechichi, du mouvement d’Ennahda, Nabil Karoui est rentré illégalement en Algérie, selon des sources concordantes.
L’ancien candidat à la présidentielle tunisienne d’octobre 2019, et président du parti Coeur de Tunisie a été arrêté dans un appartement d’un particulier à Tebessa, il y a quatre jours,non loin de la frontière algéro-tunisienne, en compagnie de quatre individus, dont deux tunisiens.
Nabil Karoui sera présenté demain devant le juge d’instruction près le tribunal de Tebessa, pour séjour illégal en Algérie, sachant qu’il ne fait pas l’objet d’un mandat d’arrêt international . La justice tunisienne le poursuit dans des affaires de corruption.
Comme nous l’avons annoncé, il n’est pas exclu qu’il soit remis à la justice tunisienne, dans le cadre de l’application des accords judiciaires qui lient les deux pays.

PARTAGER