Ahmed Bensaada déshabille les instruments propagandistes de la néocolonisation

Ahmed Bensaada déshabille les instruments propagandistes de la néocolonisation

Intervenant ce dimanche soir en live, sur le site en ligne Jazairhope, l’auteur et chercheur algérien Ahmed Bensaada, est revenu sur son dernier article « Le rapport de Graphika : soft power et guerre de 4e génération contre l’Algérie » et qui fait aujourd’hui le buzz sur les réseaux sociaux, et alimente les discussions sur le rôle des Think tank, pour concrétiser les desseins des puissances néocoloniales.

 

Évoquant le rôle de cette entité appelée « Graphika » dans la diabolisation de certains Etats opposés à l’unilatéralisme et l’hégémonie américaine, comme la Russie, la Chine et l’Iran, Ahmed Bensaada mettra à nu les ramifications de cette dernière avec des ONG, dites de défense de droits de l’homme, les centres de recherches scientifiques et culturels , Facebook, Google avec le Pentagone, l’OTAN et le secrétariat d’Etat américain, dans le but de concrétiser le plan appelé Regime Change, au nom de l’exportation de la démocratie.

S’agissant de l’Algérie, l’invité de Jazairhope insistera sur l’absence de professionnalisme et d’éthique de la part de Graphika, en matière de traitement de l’information, excellant la notion de du mensonge par omission , le blocage des sites qui ne partagent pas la vision des ongistes et des propagandistes de la néocolonisation.

Ace titre, il citera le nombre de sites algériens signalés et suspendus et qui défendaient la stabilité des institutions de la république, au profit d’une large médiatisation des sites et profils soutenant le démantèlement de l’État-nation et l’aventurisme de la transition.

Lire absolument: https://www.ahmedbensaada.com/index.php?option=com_content&view=article&id=569:2021-08-23-01-45-11&catid=46:qprintemps-arabeq&Itemid=119

 

PARTAGER