Najla Al Manqoush : Vers l’application de l’accord quadripartite pour la sécurisation des frontières communes

Najla Al Manqoush : Vers l'application de l'accord quadripartite pour la sécurisation des frontières communes

La ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla Al Manqoush a affirmé, ce mardi, que les participants à la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye avaient convenu d’appliquer l’accord quadripartite entre la Libye et son voisinage pour une sécurisation des frontières communes.

Cette déclaration a été faite par la chef de la diplomatie libyenne lors d’une conférence de presse animée conjointement avec M. Ramtane Lamamra, au terme des travaux de la réunion.

Elle a également souligné que la réunion d’Alger “a adressé un message clair de soutien à la Libye et aux efforts libyens visant à instaurer la stabilité dans ce pays “.

Lamamra: La sortie de crise en Libye passe par la réconciliation nationale 

De son côté, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra a affirmé que la sortie de crise en Libye passait par la réconciliation nationale, ajoutant que ce pays “peut pleinement tirer profit de l’expérience algérienne en la matière”.

M. Lamamra a précisé que “tous les textes, y compris les conclusions de la conférence de Berlin, affirment la possibilité pour la Libye de tirer profit de l’expérience algérienne en la matière”, relevant que la réconciliation nationale était un pilier pour le rétablissement de la sécurité dans ce pays.

L’Algérie est prête à dépêcher, si le Gouvernement libyen en fait la demande, un groupe d’observateurs pour suivre la tenue des prochaines élections prévues en décembre prochain en Libye.

PARTAGER