Le sport algérien face à la fatalité de l’incompétence des responsables et le diktat d’El Isaba

Le sport algérien face à la fatalité de l'incompétence des responsables et le diktat d'El Isaba

Les scandales du monde du sport algérien, sont loin d’être de mauvais souvenirs, et chaque que Dieu fait nous livre son lot de déception et d’ingratitude.
En ce vendredi, des informations qui restent à confirmer, font état d’un manque de considération à l’égard des athlètes ayant participé aux paralympiques de Tokyo 2020, de la part des responsables de notre sport.
Ainsi, des images diffusées sur les réseaux sociaux font état de l’absence des responsables, pour accueillir un premier groupe ayant participé à la joute paralympique, dont certain,s ont raflé des médailles. Ces athlètes, figurant dans la catégorie des personnes aux besoins spécifiques auraient été transportés dans des bus répondant aux normes de cette frange sociale, illustrant bien l’ingratitude de certains responsables qui se croient intouchables.

Et les derniers scandales des derniers JO 2020 de Tokyo, sont là pour confirmer ce constat. Les responsables du MJS , du COA  et des fédérations se sont illustrés par leurs propos indignes de représenter l’Algérie. Et ce n’est pas Fethi Nourine, Benyekhlef, ou autres sportifs, qui vont nous démentir. L’opinion publique algérienne ne croit plus à un sursaut salvateur de notre sport, tant que de pareils responsables demeurent aux commandes.
Le scandale de la pelouse détériorée du stade Mustapha Tchaker, dénoncée par le ministre du bonheur des algériens Djamel Belmadi, et les arguments débiles avancés par le directeur d’enceinte nous révèle davantage sur le fossé qui sépare les bonnes intentions des patriotes, et le diktat des incompétents infiltrés par El Isaba. L’état du stade d’Oran , appelé enceinte du méchoui, explique davantage l’état de notre sport, où les pelouses accueillent les champignons et les méchoui, au lieu des sportifs. Il s’avère que ceux qui gèrent aujourd’hui le sport national, sont déterminés à faire désespérer le peuple algérien quant à son développement  Les barrières dressées devant les Belmadi, et autres sportifs ayant dignement représenté l’Algérie, s’inscrivent dans la stratégie du désespoir du peuple algérien et de le priver de la joie . A bon entendeur