Le siège du FLN à Alger investi par des militants mécontents: Baadji, de plus en plus contesté

Le siège du FLN à Alger investi par des militants mécontents: Baadji, de plus en plus contesté

A quelques encablures des élections communales prévues le mois de novembre prochain, l’ancien parti unique, le FLN est de nouveau secoué par une vague de contestation de la part d’un nombre important de militants de base, et même des membres du Comité Central qui n’ont pas encore digéré les résultats des dernières législatives, et le retard pris pour la convocation d’un nouveau congrès du parti, pour le remettre sur les rails de sa vocation nationaliste; après avoir été confisqué par une minorité au service de l’ancienne oligarchie, dont ses principaux membres sont écroués.

Aujourd’hui, des dizaines de militants du FLN, ont investi le siège du parti à Hydra à Alger, réclamant le départ de l’actuel SG, Abou El Fadl Baadji. A l’heure, où nous mettons en ligne, les contestataires n’ont pas encore été évacués

PARTAGER