1er novembre: Distribution d’un nombre important de logements

1er novembre: Distribution d'un nombre important de logements

Une vaste opération de distribution d’un nombre important de logements, toutes formules confondues, aura lieu le 1er novembre prochain au niveau national, à l’occasion de l’anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération nationale, a indiqué lundi à Alger le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi.

S’exprimant en marge d’une rencontre avec le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, Karim Hasni, M. Belaribi a fait état des préparatifs en cours pour la livraison d’un “bon nombre” de logements dans différentes formules dans les 58 wilayas, soulignant que les cadres du ministère effectuent actuellement des sorties de terrain au niveau de l’ensemble des sites d’habitation en cours de réalisation, afin d’accélérer le rythme des travaux et trouver des solutions à tous les problèmes pouvant survenir au niveau de ces sites.

l a dans ce sillage rappelé l’opération de distribution de 100.000 unités de logements, toutes formules confondues, qui a eu lieu le 5 juillet dernier, ajoutant que la réalisation des logements nécessitait davantage d’efforts et de coordination avec plusieurs secteurs, en tête desquels celui des Ressources en eau, dans l’optique de fournir de l’eau potable et des canalisations sur tous les sites d’habitation. Quant aux grands sites d’habitations, à l’instar du pôle urbain de Hjar El Mangoub (Guelma), le ministre a fait part de la programmation de livraison de 6.000 logements, auxquels viennent s’ajouter 20.000 autres logements dans la wilaya de Blida, qui seront livrés la fin de cette année ou le début de l’année prochaine.

Par ailleurs, et en réponse à une question relative à la date de parachèvement des travaux de Djamaa El Djazair (Grande Mosquée d’Alger), M. Belaribi n’a pas donné de date précise, expliquant qu’il “y a des travaux à caractère technique qui ont été entamés, avec l’élaboration de la feuille de route”.

Et de souligner, à ce propos, que tous les problèmes techniques en suspens au niveau de la voie d’accès Nord ont été réglés, alors que la voie de l’Est connait aussi des travaux, dont le parachèvement sera dans 20 jours.

Après le parachèvement de ces travaux, Djamaa El Djazair sera ouverte aux citoyens pour accomplir leurs rites religieux “dans les plus brefs délais”, a-t-il poursuivi.

La gestion des réservoirs d’eau dans les agglomérations, désormais à la charge du ministère des Ressources en eau. Pour ce qui est de la réunion qui a regroupé, aujourd’hui, les deux ministres, elle a été consacrée à transmettre la gestion des petits réservoirs d’eau (un dans chaque immeuble) au ministère des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, et ce afin d'”éviter une double gestion”.

A ce propos, M. Belaribi dira qu’il a été convenu de confier la mission de gestion des petits réservoirs d’eau existant dans chaque immeuble des sites d’habitation au niveau national, au ministère des Ressources en eau et de la sécurité hydrique, ajoutant que cette opération se fait, graduellement, avec un taux atteint de 60% au niveau des agglomérations à Sidi Abdallah (Alger), Bouinan (Blida) par exemple, jusqu’à atteindre de manière définitive une gestion unifiée de ces réservoirs.

Pour sa part, M. Hasni a indiqué que son secteur soutenait le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, en œuvrant à assurer l’eau potable et les prestations d’assainissement au niveau des ensembles des agglomérations, en vue d’améliorer le cadre de vie du citoyen.

Concernant le système de pompage relevant des cités AADL, il a fait savoir que les équipes relevant du secteur ont entamé la transmission de l’opération de gestion unifiée par le ministère des Ressources en eau, en vue d’éviter la double gestion au niveau des logements AADL. Ajoutant qu’actuellement il est procédé à la réhabilitation de certains petits réservoirs se trouvant dans chaque immeuble, le même responsable a relevé que la transition vers la gestion unifiée de ces réservoirs se fait de manière progressive.

Pour lui, à l’avenir, il sera procédé dans les nouveaux plans d’habitation, à l’installation d’un réservoir de grand volume au niveau de chaque cité, en vue d’éviter l’installation de multiples réservoirs au niveau de chaque immeuble.

Pour ce qui est des grands ensembles d’habitation dans lesquels la durée de réalisation des travaux relatifs à l’assainissement et à l’eau potable durent longtemps, à l’instar des ensembles existant à Guelma, Meftah et Bouinan, M. Hasni a affirmé la possibilité de ” mettre des solutions provisoires, en vue d’assurer l’eau potable dans l’attente de la réalisation du projet qui nécessite un grand temps pour une solution finale”.

Pour ce qui est de la nouvelle administration de la société SEAAL, M. Hasni a indiqué que le contrat avec la société française “Suez” a pris fin après 15 années de collaboration, et ce après l’atteinte de tous ses objectifs tracés, d’autant que “la société SEAAL est gérée actuellement avec des compétences jeunes à 100% algériennes”.