CSM : 2147 magistrats concernés par un imminent mouvement

Le Président Tebboune procède à un mouvement partiel dans le corps des magistrats

Lors de son intervention ce jeudi, à l’occasion de la tenue des travaux de la 2ème session ordinaire du Conseil supérieur de la magistrature(CSM) pour l’exercice 2021 le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi, a présenté le projet du mouvement annuel des magistrats qui touchera “2.147 magistrats”.

Abderrachid Tabi a proposé aux membres du CSM ” la titularisation de deux (02) magistrats parmi ceux ayant accompli les conditions de qualification requises, la régularisation de la situation administrative de 114 magistrats, ainsi que la promotion du total de 2.147magistrats qui réunissent les critères adoptés par le Conseil et les lois en vigueur en la matière”.

“Le nombre considérable des magistrats proposés à la promotion reflète ce qui est consenti comme effort pour la prise en charge des capacités professionnelles et la prise des nouveaux moyens en matière de suivi, de contrôle, de formation, tout en se souciant que ceci se fasse dans un cadre objectif qui repose sur le professionnalisme, l’aptitude, l’intégrité et l’expertise et le mérite”, a-t-il ajouté.

Ce nombre reflète également ” les efforts que consentent les magistrats dans le domaine dans le cadre de la formation, davantage d’autonomisation et le suivi par beaucoup de ces magistrats du choix de multiplier l’efficacité autonome, comme une preuve d’un comportement louable”, soutient le ministre.

Nous reviendrons dans une prochaine édition sur le mouvement annoncé dans le corps des magistrats, prévu incessamment.