Pestiférée et accusée de détournement de l’argent de la diaspora:Rachad ou la « Casa de Paypal »

Pestiférée et accusée de détournement de l’argent de la diaspora:Rachad ou la « Casa de Paypal »
Par Hocine Neffah
Cette campagne qui vient de prendre de l’ampleur a provoqué l’ire et l’émoi au sein de ce qui reste comme « Ahrar » qui croient encore aux objectifs inavoués de cette nébuleuse qui utilise le « Hirak » comme un piédestal pour s’enrichir et se faire de l’argent sur le dos des crédules.
Les scandales se succèdent chez ceux qui se prenaient pour des autoproclamés représentant du Hirak.
Alors qu’il fut un temps le slogan « klitou l’bled ya serakine » faisait l’unanimité contre les symboles du régime oligarchique, voilà que ce slogan s’est retourné contre la nébuleuse terroriste du Rachad.
Les personnages hideux de cette force occulte sont pourchassés par les citoyens de l’intérieur et de l’extérieur à cause de la « cagnotte » que ces derniers les accusent de l’avoir détourné pour le compte de son organisation qui fonctionne telle nébuleuse où tout se fait d’une manière dissimulée et dans l’opacité totale.
Les infimes rassemblements où le nombre des manifestants se comptent sur le bout des doigts se sont transformés en une occasion pour échanger les insultes et les accusations entre ceux qui se considèrent comme des dépositaires de la légitimité du « Hirak » que ce soit à l’étranger ou à l’intérieur du pays.
Les accusations qui ont débuté les premiers temps à travers la propagation de l’intox et des mensonges contre des personnes qui étaient considérées comme éléments irréprochables du « Hirak », ces accusations ont pris maintenant une autre tournure gravissime, elles ont touché les gens dans leur « probité » et leur « honnêteté ».
C’est ce que les gens de la diaspora qui ont partagé un certain temps la démarche de l’organisation machiavélique et obscurantiste du Rachad , appellent ça la « bataille du Paypal », c’est-à-dire comment s’emparer de l’argent de la diaspora qui était destiné initialement aux familles qui sont dans le besoin financier à cause de l’état des membres de ces familles dont la plupart ont été manipulés par ladite organisation jusqu’à se retrouvait dans les prisons.
Cet argent émanant de la collecte de la diaspora n’a plus donné de signe, et c’est à partir de là que les langues commençaient à se délier. Cette situation a poussé les éléments du Rachad qui sont accusés d’avoir volé la cagnotte destinée aux gens qu’ils étaient dans le besoin matériel, de renverser les choses en menant une campagne contre tous ceux qui les ont accusé de détournement de l’argent de la diaspora et de celui qui était censé être envoyé aux familles dans le pays.
Cette campagne qui vient de prendre de l’ampleur a provoqué l’ire et l’émoi au sein de ce qui reste comme « Ahrar » qui croient encore aux objectifs inavoués de cette nébuleuses qui utilise le « Hirak » comme un piédestal pour s’enrichir et se faire de l’argent sur le dos des crédules.
La situation a atteint un stade de pourrissement sans égal, le linge sale se fait maintenant laver au vu et au su de tout le monde dans ce qui reste comme semblant de rassemblement à la place de la République en France.
Maintenant est devenu clair que les éléments du Rachad sont derrière ce scandale appelé péjorativement « la Casa du Paypal », un manière satirique et hilarante pour les montrer du doigt qui sont une organisation mafieuse qui ne vise que le détournement de l’argent des naïfs qui croyaient réellement à un changement politique dirigé par une bande de voleurs qui profitent du contexte politique et de la situation des familles pour amasser des fortunes et se faire des situations qu’ils n’ont jamais rêvé d’y vivre.
Cette nébuleuse est maintenant dans un véritable dilemme, elle subit les foudres de ceux qu’elle qualifiaient d’« intègres » et d’« irréprochables ». Les éléments de l’organisation terroriste, Rachad en l’occurrence, font aujourd’hui dans des attaques contre tous les collectifs de la diaspora et ceux du pays pour faire comprendre que la cagnotte et la collecte de l’argent depuis l’émergence du « Hirak » ont été envoyées à leurs demandeurs. Alors que les collectifs accusent les éléments de cette organisation obscurantiste de détourner l’argent en profitant du contexte pour en servir personnellement.
Il est clair maintenant que cette organisation aux ramifications internationales avec des nébuleuses et des officines étrangère est en train de vivre un sale temps, surtout que les citoyens qui ont été enrôlés dans son sillage découvrent deux années après que cette dernière n’était qu’une organisation qui consiste à saper la volonté des gens et profiter de la conjoncture pour amasser de l’argent sur le dos des naïfs et des crédules.
PARTAGER